Algérie: Djezzy écope de 420 millions de dollars de redressement fiscal

Actualités économiques

Jusqu’à hier après-midi, il nous était impossible de contacter le moindre responsable pour confirmer ou infirmer le montant réel du redressement fiscal dont a fait l’objet l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy.

On ne parle plus en effet de 3,5 milliards de dinars (50 millions de dollars), mais de 30 milliards de dinars, soit l’équivalent de 420 millions de dollars !

Selon une source proche de l’administration générale des impôts, cet avis de redressement «astronomique» a été communiqué à l’opérateur téléphonique, lequel, pour s’en acquitter, devrait puiser dans ses caisses égyptiennes, au risque de voir la cotation de ses titres fortement baisser sur la Bourse du Caire.

La presse, qui a fait largement écho des déboires d’Orascom, le propriétaire de la marque Djezzy, avec les autorités du pays, avait évoqué au départ un montant de 3,5 milliards de dinars, dus au titre de l’exercice 2004, que ce dernier aurait refusé de payer à l’administration des impôts.

Le Temps d'Algérie