Egypte/Algérie: Orascom Telecom Holding compte lever 800 millions de dollars

Actualités économiques

Le groupe égyptien Orascom Telecom Holding a annoncé, hier, vouloir lever 800 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'information a été donnée dans un communiqué diffusé sur le site internet du groupe. Selon le document émanant d'OTH, le conseil d'administration a été convoqué le 10 décembre 2009 et a décidé de convoquer une assemblée générale extraordinaire dans le but d'avoir l'accord des actionnaires pour l'émission de nouveaux titres en Bourse.

D'après la même source, la somme d'argent qui sera collectée servira à renforcer le bilan et assurer les liquidités du groupe ainsi que ses besoins financiers. Le même document a précisé que cette opération vise à trouver «les financements nécessaires s'il n'y a pas de résolution immédiate du conflit fiscal en Algérie».

Sur ce point, il est utile de rappeler que la filiale algérienne du groupe Djezzy a fait l'objet d'un redressement fiscal de près de 600 millions de dollars. L'administration fiscale algérienne pour sa part a expliqué qu'OTA, «a fait l'objet d'un contrôle fiscal au même titre que d'autres entreprises établies en Algérie, contrôle qui a débuté en date du 3 juin 2008, suivant avis de vérification remis à la société le 20 mai 2008. Le contrôle fiscal a concerné les exercices 2004, 2005, 2006 et 2007».

Elle a précisé, que les «propositions des redressements des exercices 2005 à 2007 ont été adressées à la société en date du 12 juillet 2009, soit 13 mois après la première intervention des services de contrôle». Selon le document du groupe égyptien, cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires le 27 décembre 2009.

Commentant cette transaction, le P-DG du groupe Naguib Sawiris, selon le communiqué, a noté que «cette transaction permettra à la société de renforcer son bilan et nous travaillons à la résolution de la situation en Algérie.

La Tribune