En Bref - Actualites Economiques

Actualités économiques

- A Madagascar, l’opérateur mobile Life est désormais prêt à être lancé commercialement. C'est ce qu'a déclaré Sylvain Razafimandimby, secrétaire général de la société Madamobil, faisant état de l'avancement du projet. Techniquement, le réseau Life est au point. Mais, les problèmes administratifs l'empêchent d'avancer pleinement dans ses activités. La licence obtenue en juin 2008 et publiée au mois d'octobre de la même année est remise en cause. La société devra payer des dettes d'Intercel de qui la licence a été transférée.

- Vivendi a démenti formellement préparer une opération sur l'opérateur mobile algérien Djezzy, après des rumeurs d'entrée au capital de cette filiale d'Orascom Telecom. La presse spécialisée avait rapporté la semaine dernière l'intérêt du groupe de médias, télécoms et divertissement pour Djezzy, rapportant des rumeurs d'une prise de participation de 49% à son capital, aux côtés des groupes algériens Cevital et Sonatrach.

- La vente des actions de Mauritius Telecom (MT), pour Rs 1,5 millions, annoncée dans le discours du Budget 2010 par le ministre des Finances, le 18 novembre dernier, est contestée par la Telecommunication Workers Union (TWU). «Si le gouvernement a besoin d'argent pour financer le déficit budgétaire, nous lui proposons de vendre des actions de MT à des corps paraétatiques comme le National Pension Fund», propose le porte-parole de la TWU.

- En Egypte, Mobinil émettra 1,5 milliard LE (environ 275 millions $) d'obligations à taux fixe, non garanties, d'une durée de 5 ans. « Le taux d'intérêt final n'a pas été fixé. Il devrait l'être d'ici la fin de l'année », a indiqué Khalid Ellaicy, directeur financier.

Les obligations seront libellées en livres égyptiennes et cotées en bourse. La Banque centrale a bloqué l'accès aux prêts bancaires à Mobinil, qui détient près de 25 millions d'abonnés, car elle considère qu'un de ses principaux actionnaires, Orascom Telecom, a déjà mobilisé une bonne partie de ces crédits. Les besoins de financement actuels de Mobinil incluent le paiement d'une licence 3G, le remboursement de la dette à court terme aux banques, l'acquisition de LINKdotNET et LinkEgypt d'Orascom Telecom, ainsi que les dépenses d'expansion de son réseau mobile, selon Beltone financiers.