Journée de partenariat et d'investissement dans le domaine numérique en Tunisie

Actualités économiques

Les banques et les sociétés d'investissement présentes à la journée régionale de promotion de l'investissement dans le domaine numérique, organisée hier, à La Manouba, ont accepté de financer 22 projets dans ce secteur.

Un accord de partenariat a été conclu, par la même occasion, entre l'Association Tunisie numérique (ATN) et les organisations des étudiants du RCD et des jeunes constitutionnels démocrates de la région de La Manouba.

Cette initiative, organisée par le gouvernorat en collaboration avec la faculté de La Manouba et l'ATN, en marge de la clôture du «Printemps numérique de La Manouba», s'inscrit dans le cadre de la campagne nationale de création et de développement des PME.

M. Afif Chelbi, ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Petites et moyennes entreprises (PME), a souligné, à l'ouverture de cette journée, que cette initiative est un témoignage du partenariat établi entre les secteurs de l'industrie, de la recherche scientifique, de l'enseignement supérieur et des technologies de la communication.

Il a ajouté que le système de création des entreprises a contribué, avec les autres mécanismes, à la réalisation de l'objectif du programme présidentiel relatif à la création de 14.000 entreprises ou projets par an.

Le ministre a affirmé que le défi de la prochaine étape consiste à augmenter le nombre des projets aux contenus de savoir et de technologie, l'objectif étant de répondre aux demandes d'emploi des diplômés des universités dont le nombre a augmenté de 5.000 dans les années 80 à 60.000 diplômés par an actuellement.

L'étude stratégique sur l'industrie tunisienne à l'horizon 2016 prévoit une évolution des secteurs prometteurs de 25 à 45% des projets réalisés, ce qui nécessite un surcroît d'efforts en matière de maîtrise des nouvelles technologies.

M. El Hadj Gley, ministre des Technologies de la communication, a souligné, pour sa part, l'intérêt qu'accorde la Tunisie au développement des utilisations des nouvelles technologies de la communication et de l'information (Ntic) compte tenu de leur rôle dans l'accélération du rythme d'investissement et de création de projets innovants et à haute employabilité.

Il a évoqué les perspectives de développement de ce créneau dans le gouvernorat de La Manouba, rappelant les mesures présidentielles décidées lors du Conseil ministériel consacré au secteur des technologies de la communication (16 janvier 2009).

Ces mesures, a-t-il dit, s'inscrivent dans le cadre de l'approche méthodique et réfléchie adoptée par la Tunisie en vue de renforcer le développement régional et exploiter au mieux les potentialités des espaces technologiques.

M. El Hadj Gley a donné le coup d'envoi à l'espace de financement et inauguré le Salon numérique régional auquel ont participé un nombre important d'entreprises publiques et privées opérant dans le domaine des Ntic.

La Presse