Le recrutement en ligne prend de l'ampleur en Algérie

Actualités économiques

Deux sociétés algériennes spécialisées en recrutement et testing en ligne se sont alliées avec Emploitic pour améliorer leurs services à destination des demandeurs d'emploi et des sociétés à la recherche de personnels, a déclaré, mardi à Alger, le directeur associé d'Emploitic, leader mondial en e-recrutement, Louai Djaffer.

Au cours d'une conférence de presse, M. Djaffer a indiqué que la première société avec laquelle un partenariat a été opéré est "The Network.com, représenté par Piet Derricks, son directeur, ajoutant qu'avec cet accord signé à Berlin en février dernier, les Algériens pourront bénéficier des offres des 36 portails issus de 80 agences actives dans 100 pays différents.

Il dispose d'un millier de clients et donne accès à plus de 70 millions de recherches d'emploi dans lequel les entreprises locales peuvent puiser. Elles peuvent également exprimer leur besoins en personnel d'exécution ou en cadres.

Dans les pays occidentaux, arrivés à une certain âge, les cadres ne sont plus sollicités par les sociétés et l'émigration vers l'Algérie peut s'avérer une solution pour eux.

Quelques sociétés emploient déjà des cadres de haut niveau comme dans les secteurs bancaire et agroalimentaire. Inversement, les cadres algériens sont déjà implantés dans de nombreux pays étrangers. Peut-être que l'emploi des TICS donnera des ailes à ceux qui n'ont pas encore tenté l'expérience.

Définissant l'objectif de son alliance avec Emploitic, Derricks, a expliqué qu'elle permettra d'assurer une meilleure offre possible pour des sociétés internationales à la recherche de candidats pour l'Algérie ou à la recherche de spécialistes pour les misions internationales ou d'expatriation à long terme.

Le second partenaire avec lequel société algérienne a signé un contrat en mars dernier est Centraltest.com, leader européen de l'évaluation en ligne. Les recruteurs peuvent ainsi disposer d'un outil pour évaluer les compétences des demandeurs d'emploi via des tests en ligne, selon Dimitri Joannides, responsable des grands comptes auprès de la société.

Le site met à disposition des recruteurs une gamme de tests de personnalité et de compétence pour faciliter la gestion des carrières. Les entreprises et les cabinets conseils algériens pourront désormais accéder à cette solution du e- testing.

Ce sont déjà 1.500 entreprises, tout secteur confondu, qui ont publié leurs offres d'emploi sur le site Emploitic, selon Louai Djaffer. 150.000 candidats y ont été inscrits alors que 30.000 visiteurs par mois consultent le site créé depuis trois ans. Hier, c'étaient 600 postes d'emploi qui étaient ouverts dans diverses disciplines. Des PME et des grandes entreprises font appel au service du site pour combler les postes vacants. Nedjma, Cosider, Hyundai lui ont fait confiance. Cetelem, Renault, Siemens passent aussi pour ce canal pour dénicher les profils convoités.

Pour insérer une annonce d'emploi, l'entreprise doit débourser en 10.000 et 16.000 dinars, selon qu'elle soit basique ou personnalisée avec une visibilité d'une durée allant jusqu'à 8 semaines.

Le numéro 1 de l'emploi et du e-recrutement a pu, au bout de trois ans, familiariser les entreprises et les demandeurs d'emploi à l'emploi des nouvelles technologies de l'information et de la communication même si ce n'est pas le seul site disponible dans ce créneau.

PANA