Cameroun: 39 milliards Fcfa pour construire la fibre optique

Actualités Internet

Selon l'accord de prêt signé et le planning d'exécution des travaux, le Cameroun devrait avoir sa fibre optique en fin 2010.

Environ 26 milliards Fcfa. C'est le montant de l'accord de financement/prêt que Eximbank-Chine a accordé à la République camerounaise pour la réalisation du projet Backbone de transmission d'informations par fibre optique. Cet accord a été signé hier, lundi 6 juillet 2009, à Yaoundé par Louis Paul Motaze, ministre camerounais de l'Economie, de la planification et de l'aménagement du territoire (Minepat), et l'ambassadeur de la République populaire de Chine au Cameroun, S.E.M. Huang Changqing. La cérémonie se déroulait en présence, entres autres, du nouveau ministre des Postes et télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam, du directeur général adjoint de l'entreprise Huawei technologies company Ltd, Shi Weiliang, et du directeur général adjoint de Cameroon télécommunications (Camtel), Richard Maga.

Le montant total du projet, toutes taxes comprises, est de 38,234 milliards Fcfa. Dans les détails, le projet va coûter en terme de fournitures, quelque 11,290 milliards Fcfa tandis que l'on a prévu pour les prestations 26,944 milliards Fcfa. Le financement sera fait par le Cameroun et la Chine. La partie chinoise s'engage en effet à accorder un prêt de 52 millions de dollars Us au Cameroun. Ce qui fait environ 26 milliards Fcfa. Cette somme correspond aux 85% du montant hors taxes-hors douane (HT-HD) du projet. Camtel devra pour sa part supporter les droits de douane et taxes ainsi que les 15% du montant HT-HD. Soit une enveloppe d'un peu plus de 12 milliards Fcfa.

Les travaux en eux-mêmes se feront sous le contrôle de Huawei technologies company Ltd. Dès septembre 2009, il est question de fabriquer des équipements en Chine. Ils seront expédiés au Cameroun un mois plus tard, afin d'être dédouanés dès décembre 2009. Les travaux de génie civil auront déjà démarré en octobre. Et la pose même des câbles à fibre optique et l'installation des équipements de transmission sont prévues à partir de février 2010. Temps total des travaux : 18 mois. De manière globale, le projet Backbone national va consister à construire un réseau de câble optique sur une longueur de 3 200 kilomètres à travers l'ensemble du pays. Avec pour principal objectif de doter le pays d'infrastructures pour le développement des technologies de l'information et de la communication (Tic), et de manière spécifique dans les zones rurales et semi urbaines.

Dans son discours de circonstance, le Minepat, a émis le souhait de la partie camerounaise de voir ce projet prendre rapidement corps. " Consacrant définitivement la mise en place des fonds nécessaires à la réalisation du projet, nous espérons voir les travaux démarrer dans les meilleurs délais ", a souhaité Louis Paul Motaze. Il a par ailleurs rassuré l'entreprise Huawei de l'assistance de l'administration camerounaise pour une bonne exécution des travaux. La partie chinoise, par le biais de l'ambassadeur Changqing Huang, a réitéré l'envie de son pays à soutenir le Cameroun à combler le " grand déficit au niveau du développement des [Tic] ". Surtout que cela cause un obstacle réel pour l'envol de l'économie camerounaise.

Le Messager