Radioscopie 2009 des TIC au Maroc

Actualités informatiques

Le marché marocain des technologies de l’information continue sa croissance à deux chiffres soutenue par l’effet de la libéralisation du marché des télécoms. Le Royaume compte 23 millions clients mobiles, trois millions d’abonnés pour le réseau fixe et un parc de plus de 840.000 abonnés internet.

Le marché marocain continue son trend haussier au niveau des principaux indicateurs des technologies de l’information.Pour preuve, le dernier rapport de l’observatoire de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécoms (ANRT) fait ressortir une croissance soutenu su les différents segments : mobile, fixe et internet.

Concrètement, le Maroc compte aujourd’hui plus de 23.500.000 cientes mobiles avec un partage de parts de marché caractérisé par la dominance de l’opérateur historique, Maroc Telecom (plus de 62%), suivi de Médi Telecom (35%).Quant, au troisième opérateur, Wana, il ne détient pour l’instant que 2%. Cette dynamique de croissance du mobile se répercture sur le taux de pénétration qui a dépassé le seuil de 75% contre 66% pour 2008. “Malgré ce boom, le marché du mobile reste dominé par le prépayé (96%) contre 4% pour le post-payé et l’absence de services à valeur ajoutée destinées à cette cible de clientèle”, souligne Yassine El Ghazouani, directeur de la société

Toujours selon les résultats de l’observatoire de l’ANRT, la téléphonie fixe a passé le cap de trois millions de clients portant ainsi le taux de pénétration a environ 10 %. Ce segment d’activité est paradoxalement dominé par Wana avec 58% contre 42% pour Maroc Telecom. Au premier trimestre 2009,le marché de la publiphonie a enregistré, pour sa part, un léger recul de 0,13% par rapport à décembre 2008. Ainsi, le parc global des publiphones, qui comprend les téléboutiques, les cabines téléphoniques et les publiphones à cartes fixes et GSM, a atteint 174.666. Une croissance de 288% pour l’internet mobile 3G

Quid de l’internet ? Par rapport à 2008, l’internet au Royaume a enregistré en 2009, une croissance de plus de 43%. Le parc total Internet a atteint environ 835.000 abonnés dont la moitié en internet haut débit (ADSL). En termes de part de marché, Marc Telecom détient 66 % du parc Internet suivi de Wana Corporate avec 26% et de Médi Télécom environ 8%.

“Le fait marquant du marché de l’internet est sans doute l’internet mobile 3G. Le Royaume a enregistré un boom de la 3G puisque ce mode d’accès représente 40% avec plus de 399.000 abonnés et un taux de croissance exponentielle de plus de 288% entre mars 2008 et mars dernier”, analyse Fayçal Benachou,directeur général du cabinet de conseil dans les systèmes d’information “Ribatis”. Sur ce segment d’activité, l’opérateur Wana détient plus de 60% contre environ 20% respectivement pour Maroc Telecom et Médi Telecom.

La dynamique de croissance est visible non seulement au niveau de l’accès internet, le fixe et le mobile, mais aussi sur la niche des noms de domaine. Selon les dernières statistiques disponibles chez le Network Information Center marocain (NIC), le Maroc compte aujourd’hui plus de 30.000 noms de domaine dont plus de 23.000 sous l’extension “.ma”. Le reste est réparti entre les autres extensions (.press.ma, .gov, .co.ma, .net et .org.ma).

“Il n’en demeure pas moins que malgré la croissance de l’équipement et les indicateurs d’internet, le Maroc souffre d’un manque criant au niveau du contenu. Or, l’enjeu des TIC se joue sur le plan éditorial et les services”, souligne Mahdi Tazi, directeur de la Web Agency PiXi Media.

A rappeler que selon les estimations des professionnels, ce sont plus de 120.000 ordinateurs qui sont commercialisés annuellement sur le marché marocain. Cet engouement pour l’équipement informatique est tiré en partie par la croissance à deux chiffres du fixe et de l’internet haut débit et 3G.

Maroc IT