2.800 entreprises tunisiennes adoptent les TIC

Actualités informatiques

La diffusion des technologies de l'information et de la communication (TIC) au sein des entreprises représente l'un des enjeux majeurs des politiques menées en vue de l'amélioration de la productivité et du développement de la compétitivité de l'industrie tunisienne et, partant, de l'ensemble de l'économie nationale.

Il est, en effet, désormais admis que les TIC jouent un rôle très important au niveau du développement économique. A titre d'exemple, et selon des études menées aux USA, les TIC sont à l'origine de près de la moitié des gains de productivité et de près de 30% de la croissance constatés vers la fin des années 90.

La maîtrise par une entreprise des outils TIC constitue pour elle un atout lui permettant de s'inscrire dans la logique des nouvelles exigences du marché, dans la mesure où elle rend plus aisé le respect des critères de coût, qualité, délais et réactivité. L'enjeu des TIC est, à ce niveau, primordial, car la maîtrise de ces outils permet à l'entreprise d'optimiser les flux établis avec ses fournisseurs et ses clients, tout en maîtrisant l'ensemble de ses propres flux de production internes.

Ce rôle de premier plan joué par les TIC, en matière d'amélioration de la compétitivité, explique la place importante accordée à ces outils au sein du Programme de Mise à Niveau (PMN). L'introduction des TIC au sein des entreprises est, en effet, éligible aux avantages du FODEC qui prend en charge, ainsi, jusqu'à 50% du coût du matériel informatique et 70% des logiciels.

Sont ainsi pris en charge, dans ce cadre, le matériel informatique et l'installation réseau, le développement d'applications spécifiques et le matériel CAO/DAO. De même qu'une très large gamme de logiciels, tels que :

- Les logiciels de gestion (GPAO, GMAO, CRM, GRH, ERP, comptabilité analytique, gestion commerciale )

- Les logiciels techniques (CAO/DAO/CFAO, logiciel de calcul )

- Les logiciels collaboratifs et documentaires (GED, Workflow, archivage )

- Les logiciels de base (Gestion réseau, Firewall ).

Le FODEC prend également en charge 70% du coût de l'assistance technique liée à l'installation, paramétrage et MEP de tous ces logiciels et applications.

C'est ainsi que 2.800 entreprises (chiffres à fin mai 2009) ont prévu un investissement TIC dans le cadre de leur PMN, sachant que le total des investissements, à ce niveau, est de l'ordre de 294 millions de dinars, dont 177 MD d'investissement immatériel.

Et en vue de donner une nouvelle impulsion à l'introduction des TIC au sein des différentes branches industrielles, le Bureau de mise à niveau a initié, dans le cadre de la coopération avec la GTZ (coopération allemande), une étude portant sur le niveau d'appropriation des TIC par l'industrie tunisienne, dont l'achèvement est prévu pour le mois d'août 2009 et qui devrait déboucher sur des recommandations précises :

- Proposition d'une méthodologie pour l'impulsion de l'introduction des TIC au sein des différentes branches industrielles et, plus particulièrement, la généralisation d'actions prioritaires, identifiées pour chaque secteur.

- Identification d'un plan d'actions visant à consolider la coopération entre le BMN, la Chambre nationale syndicale des sociétés de services et d'ingénierie informatique, ainsi qu'avec certains intégrateurs de solutions informatiques.

- Proposition d'une stratégie visant à renforcer la capacité du BMN en matière de suivi et d'évaluation des dossiers TIC.

La Presse