Ile Maurice: Outremer Telecom dépose une demande de licence d'opérateur mobile à l'ICTA

Actualités Télécom

L'Information and Communication Technology Authority (ICTA) est en présence d'une demande de permis d'opération pour un nouveau réseau de téléphonie mobile d'Outremer Telecom à Maurice.

Cette demande a été déposée depuis la fin de la semaine dernière. Le groupe qui commercialise ses produits de téléphonie mobile, sous la marque commerciale Only, veut pénétrer le marché mauricien. Déjà bien implanté dans les territoires outre-mer français, il s'est imposé au cours de ces dernières années comme l'opérateur alternatif de téléphonie fixe et mobile et d'accès Internet en Martinique, Guadeloupe, Guyane, Mayotte et à la Réunion. L'operateur de téléphonie mobile peut se vanter d'avoir une bonne maîtrise du marché insulaire.

Le groupe a déjà une filiale à Maurice. En effet, la City Call opère dans la téléphonie internationale depuis 2005 et, selon son directeur commercial, Yves Hermann, ses activités «se portent très bien». Outremer Telecom veut maintenant étendre ses services et mettre en place un réseau GSM et 3G.

Avec deux opérateurs de téléphonie mobile bien implantés et une autre qui n'arrive toujours pas à décoller, pour une population d'un peu moins de 1,3 millions d'habitants, y a-t-il de la place pour un quatrième opérateur? D'autant plus, qu'en cette période de turbulences économiques sur le plan international, les investisseurs se font plus prudents. Mais Outremer Telecom veut conquérir le marché et rapidement puisqu'il se propose de déployer son réseau d'ici 2010.

Dans un communiqué de presse émis le 16 mars, David Mignot, Directeur Général Délégué pour la zone océan Indien du Groupe Outremer Telecom pense, lui, que «les activités d'Outremer Telecom dans l'océan Indien représentent un véritable potentiel de croissance pour le groupe».

«Nous avons tous les atouts pour réussir notre implantation à l'île Maurice, en contribuant de surcroît au développement de l'économie de la région par nos investissements et la création d'emplois locaux», explique Jean Michel Hegesippe, Président Directeur Général du Groupe Outremer Telecom dans le même communiqué.

Du côté de l'ICTA, on prévoit une réponse d'ici trois mois. «Nous allons étudier le dossier en profondeur et sous tous les angles et, selon ce qui est prescrit par la loi, nous prendrons une décision. Ensuite nous soumettrons un rapport à notre conseil d'administration qui prendra sa décision», explique le Dr Oolan, directeur de l'autorité régulatrice.

Pour ce qui du consommateur mauricien, l'arrivée d'un quatrième opérateur, qui va certainement relancer la compétition dans ce secteur en constante croissance, il ne peut qu'espérer que la concurrence joue en sa faveur.

L’Express