Djezzy réalise encore des performances en 2008 - Plus de 2 milliards de dollars de revenus pour l’opérateur mobile algérien

Actualités économiques

L'opérateur de la téléphonie mobile Djezzy, appartenant au Groupe Orascom Telecom, a réalisé des performances au cours de l'exercice 2008 plus importantes que celles obtenues en 2007. Ses revenus ont atteint 2,04 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de l'ordre de 16% comparativement à l'exercice 2007 où ils étaient de 1,7 milliard de dollars. Les revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortisseurs et provisions (Ebidta) ont, eux aussi, connu une hausse de 16%, se fixant à 1,29 milliard de dollars.

Avec ces résultats positifs, Djezzy est devenue la filiale la plus rentable du groupe égyptien. Elle dépasse de loin la filiale pakistanaise Mobilink qui a engrangé 1,2 milliard de dollars l'année dernière, soit une augmentation de 4% par rapport à 2007. Djezzy se place aussi devant l'égyptienne Mobinil, avec des recettes estimées à 890,9 millions de dollars en 2008, soit une hausse de 26% comparativement à l'exercice 2007. Le bilan rendu public récemment par le groupe indique que Djezzy «est la filiale qui a obtenu la marge brute opérationnelle la plus importante». Un niveau record, estimé à 63,2%, a été atteint.

Le rapport souligne que «les revenus de Djezzy représentent plus de 42% des recettes du groupe fixées au niveau de 4,7 milliards de dollars pour la partie GSM». Orascom Telecom Algérie (OTA) est considérée comme la première filiale du groupe pour ce qui est des parts de marché. En 2008, Djezzy détenait 64,7% du marché algérien. Elle devance Tunisiana qui n'a que 51,1% de parts de marché, Mobinil (Egypte) 47,2% et Mobilink (Pakistan) 31,7%. Il faut rappeler qu'OTA comptabilisait à la fin de l'année dernière 14 108 859 abonnés. Un léger recul est observé puisque, en septembre, il en comptait 14 455 123. Cela est dû à la désactivation de 346,264 lignes téléphoniques dans le cadre de l'opération identification des puces anonymes. Mais, comparativement à 2007, le parc des abonnés de Djezzy a connu une augmentation estimée à 5%. Quant aux investissements, ceux engagés en Algérie sont passés de 325 millions de dollars en 2007 à seulement 167 millions en 2008. En 2006, ils s'élevaient 392 millions de dollars. Le président-directeur général d'Orascom Telecom holding, Naguib Sawiris, avait affirmé que son groupe a pu se maintenir en dépit des conditions économiques particulièrement difficiles. D'ailleurs, toujours selon lui, les différentes filiales ont réussi à atteindre leurs objectifs.

La Tribune