Inauguration d'un centre destiné à favoriser un plus grand accès à l'informatique au Sénégal

Actualités informatiques

Le président de la République, Abdoulaye Wade, a procédé, lundi à Dakar, à l'inauguration du Centre des handicapés au travail (CHAT) de SENELIC, structure visant à la fois à l'insertion des personnes handicapées et la réduction de la fracture numérique.

"Unique en son genre" sur le continent africain, le CHAT "devrait faciliter l'accès à très grande échelle" à l'outil informatique au bénéficie du système éducatif sénégalais, a déclaré Abdoulaye Wade en présence notamment du maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret. Le maire de la ville française a collaboré à ce projet en offrant son appui technique, alors que Axa assurances dont le PDG était également président lors de la cérémonie, a offert des ordinateurs à SENELCIC.

Le Premier ministre, Cheikh Hadjibou Soumaré, et le président de l'Assemblée nationale, Mamadou Seck, étaient présents lors de la cérémonie d'ouverture du CHAT, ainsi que de membres du gouvernement. Ce centre spécialisé dans le reconditionnement d'ordinateurs permettra la création de "beaucoup d'emplois" et donnera aux employés des connaissances très poussées dans le maniement de l'outil informatique, a expliqué le président Wade.

"Ce projet tel qu'il est réalisé est un outil particulièrement éloquent dans ma plaidoirie pour combler le fossé numérique et dans ma quête d'ordinateurs", a-t-il ajouté, en promettant de travailler davantage pour que les enseignants aient un plus grand accès à l'Internet. "L'école universelle, c'est l'Internet où vous trouvez toutes sortes de connaissances pour vous former" dans tous les domaines, a-t-il relevé, non sans rappeler l'importance des ressources humaines dans la vie des pays en développement.

Selon le président Wade, les pays en développement ont en particulier besoin, à chaque stade de leur évolution, de ressources humaines qualifiées pour soutenir les projets de développement qu'ils mettent en oeuvre. Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret a pour sa part rappelé que s'il est nécessaire d'apprendre à lire et à écrire, "il faut aussi complètement maîtriser l'outil informatique" pour éviter l'exclusion née de la fracture numérique.

Le CHAT est le deuxième projet de SENECLIC qui a déjà installé 73 salles multimédias équipées chacune de 20 postes de logiciels éducatifs en juin 2006 à l'échelle du territoire national, suivant une perspective de décentralisation de ses activités. Selon Ababacar Diop, responsable de SENECLIC et conseiller spécial du président Wade, le troisième projet de cette structure consistera à installer au Sénégal une unité de recyclage de déchets électriques et électroniques. L'étude de faisabilité de ce projet est déjà prête et sera remise "bientôt" au président Abdoulaye Wade, a-t-il annoncé.

Le CHAT où travaillent des handicapés, réceptionne tous les ordinateurs qui sont ainsi reconditionnés avant d'être acheminés dans les écoles et autres structures publiques par SENECLIC, qui a notamment pour mission d'installer des salles multimédias dans les écoles élémentaires du pays.

APS