L’opérateur saoudien Bintel obtient une licence de téléphonie mobile

Actualités Télécom

L’opérateur opérateur saoudien Bintel, basé à Bahreïn et qui exploite déjà des réseaux de téléphonie mobile en République Centrafricaine et au Somaliland, lancera au cours du troisième trimestre 2009, ses activités au Gabon.

Pour ses débuts au Gabon, Bintel va débloquer 22 milliards de francs CFA d’investissements et envisage 6 à 8% de parts de marché pour sa première année d’activité.

Zain est leader du marché local avec 58% des parts, suivi de Gabon Télécom à 34%, et Moov avec 8%. Moov est la marque de l’Atlantique Telecom en Afrique, qui est détenue par les Emirats arabes unis Etisalat’s, tandis que Libertis est sous le contrôle de Gabon Télécom détenu à 51% par Maroc Télécom.

Pour sa part, Bintel vise une part de marché de 6 à 8% au Gabon dans sa première année d’activité et table sur 30% des parts du marché dans un délai de 10 ans.

Trois opérateurs se partagent déjà le marché gabonais de la téléphonie mobile. Il s’agit de Libertis, Zain, et Moov. Au Gabon, la téléphonie mobile a connu une progression de 16,5% avec 183.000 nouveaux abonnés en 2008, selon les statistiques de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

L’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL) du Gabon annonce un taux de pénétration du marché de la téléphonie mobile de 90%, avec 1,3 millions d’abonnés mobiles.

Infosplusgabon