Mediatic, un blog pour la promotion des TIC en RDC

Actualités Internet

http://mediatic.unblog.fr

Les consommateurs des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) qui deviennent de plus en plus nombreux - à voir l'affluence dans les cybercafés et les bonnes affaires des fournisseurs d'internet - ont désormais, sur le plan local, un support grâce auquel ils peuvent s'informer sur l'objet de leur passion. Il s'agit de Medi@tic, un blog (adresse http://mediatic.unblog.fr) qui vient de voir le jour et qui se veut une fenêtre ouverte sur le monde des TIC.

Pour ceux qui ne le savent pas, le terme «Blog» est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par «journal sur Internet». Défini souvent comme un site personnel, il s'agit d'un espace individuel d'expression, créé pour donner la parole à tous les internautes (particuliers, entreprises, artistes, hommes politiques, associations ). L'une des particularités de blog, c'est qu'il est interactif. C'est-à-dire que les lecteurs ont la possibilité de réagir aux écrits du propriétaire du blog, d'émettre des points de vue, de critiquer les informations données ou de les enrichir, etc. Ce qui fait que le blog est devenu l'illustration de ce que deviendra le monde de la communication avec la vulgarisation des TIC : un monde ouvert où chacun a le droit de s'exprimer et où la communication cesse d'être à sens unique.

Ce sont toutes ces tendances, appliquées cette fois à la situation de la République démocratique du Congo, que le blog de Medi@tic veut mettre en lumière. Question de montrer que le pays ne pourra pas évoluer en marge de la marche du monde. Les autoroutes de l'information existent déjà sous d'autres cieux pendant que les Congolais roulent encore sous des sentiers, victimes d'une fracture numérique d'une grande ampleur.

Selon les statistiques de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT), la RDC occupe la 151ème sur 154 pays classés en ce qui concerne le nombre d'ordinateurs et les connexions internet disponibles. Le pays se trouve ainsi loin derrière Haïti (99ème), le Zimbabwe (100ème), le Congo Brazzaville (132ème) ou le Rwanda, 143ème. Derrière elle se trouvent seulement le Bengladesh, l'Ethiopie et la Birmanie. Une situation peu reluisante. Ces statistiques montrent qu'il y avait en RDC 0,4 utilisateurs d'Internet pour 100 habitants en 2007. En comparaison, le chiffre est de 2,1 pour le Rwanda, de 6,6 pour le Sénégal, de 10,1 pour le Zimbabwe et de 81 pour le Danemark.

Pour le téléphone mobile, la RDC a 10,1 lignes pour 100 habitants, le Rwanda 6,5, le Sénégal 29,3 et le Danemark 114, 5. Pour ce qui est des foyers disposant d'un ordinateur, le chiffre, pour 2007, est de 0,3 pour la RDC, 0,3 pour le Rwanda, 7,8 pour le Sénégal et 83,0 pour le Danemark. 0,2 foyers disposent d'internet en RDC, 0,1 au Rwanda, 1,0 au Sénégal et 78 au Danemark. Dans le domaine, à considérer les chiffres de l'UIT, il ne s'est pas passé grand-chose en RDC depuis 2002 parce que, cinq ans plus tard, le pays se maintient à sa 151ème place.

Au regard de ce triste palmarès, explique Gratien Kitambala, l'initiateur de ce blog, Medi@tic se veut aussi comme une action citoyenne. Avec comme objectif de sensibiliser aussi bien les décideurs politiques que le commun des citoyen sur la nécessité pour le pays à mettre des moyens conséquents pour sortir de cette ornière. La RDC, explique-t-il, ne peut en effet pas continuer à faire marche arrière pendant que le reste du monde -notamment de nombreux pays africains- progressent.

«Comme la machine à vapeur préfigure la révolution industrielle, les nouvelles technologies de l'information accélèrent le passage à une société (la société en réseau ou société de l'intelligence) fondée sur l'immatériel, qui s'organise autour de la communication, la production et la consommation de l'information, et dont les nouveaux facteurs de productivité et de compétitivité deviennent la créativité et l'intelligence », écrit François Ossama, un spécialiste du domaine.

Il précise que la problématique des nouvelles technologies de l'information se pose en terme de défi majeur pour les pays en développement, une croisée de chemin en ce début du 21e siècle : se positionner sur l'échelle du développement en intégrant de manière efficiente ces technologies dans leur plateforme de développement dans un contexte mondial très évolutif et de plus en plus complexe, ou s'exclure davantage de l'économie mondiale (une économie désormais en réseau), des échanges culturels et rester davantage pauvres.

Telle est l'interpellation que l'initiateur de Medi@tic tient à partager avec les lecteurs du blog. Et, visiblement, l'intérêt y est. Depuis un mois, le blog enregistre une moyenne de 50 visiteurs par jour. Ce n'est pas encore énorme au regard de ce qui se passe dans le reste du monde mais c'est tout de même encourageant dans cette blogosphère congolaise qui est encore en train de se chercher.

Le Potentiel