La presse en ligne propose un comité internet et média numérique en Côte d'Ivoire

Actualités de la convergence

Le président du REPPRELCI, M. Barthélemy Kouamé (2è à partir de la droite)a déploré l'absence de textes relatifs au traitement de l'information par la presse en ligne en période électorale.

Les professionnels de la presse en ligne souhaitent la mise en place d'un Comité Internet et Média numérique de Côte d'Ivoire (CIMCI) en vue d'une presse en ligne de qualité pour les élections. Ce réseau a fait cette proposition ce samedi 8 novembre à Abidjan-Plateau. C'était à l'occasion du séminaire organisé par la Commission électorale indépendante (CEI) et le Réseau des Professionnels de la presse en ligne (REPPRELCI) sur les élections.

Le président du REPPRELCI, M. Barthélemy Kouamé a, dans son adresse, déploré l'absence de textes relatifs au traitement de l'information par la presse en ligne en période électorale. Cependant, il souhaite que le CIMCI bénéficie du soutien des autorités étatique afin de mener à bien sa mission.

Il s'agissait à travers ce séminaire d'impliquer le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne dans le processus électoral et de le solliciter comme relais de sensibilisation de la population pour la phase de l'enrôlement.

Ainsi, quatre (4) sessions ont été animées par des personnalités ressources. Ce sont entre autres, la présentation de la CEI, d'un exposé sur le processus d'enrôlement, d'un commentaire de la circulaire effectué par la Vice Présidente de la CEI, Dr Fatoumata Traoré-Diop. La gouvernance d'Internet et évolution des TIC (Technologie de l'Information et de la Communication): quelles réalités présentée par M. Demba Traoré, expert en TIC.

Notons que la CEI et l'Union des Radios de proximité de Côte d'Ivoire (URPCI) ont également échangé sur la contribution de ladite Union dans le processus électoral.

(Source : Fraternité Matin)