90 pour cent des travaux du réseau intranet administratif réalisés au Sénégal

Actualités Internet

Le Secrétaire général de la Présidence de la République, Abdoulaye Baldé, a révélé que 90 pour cent des travaux du Centre de ressources de l'intranet administratif du Gouvernement ont été réalisés en l'espace de neuf mois au lieu des deux ans initialement prévus.

M. Baldé a fait cette révélation lors d'une récente visite des locaux du centre, un bâtiment de trois étages situé dans l'enceinte du Technopole (banlieue dakaroise). Avait aussi pris part à la visite le directeur général de l'Agence informatique de l'Etat, Tidiane Seck.

Financé par la Coopération chinoise à hauteur de 25 milliards de FCFA, cet espace couvre tout le territoire national en mettant tous les agents de l'Etat dans un réseau unifié permettant ainsi une fluidité dans les échanges d'informations entre eux. Tous les hôpitaux et tous les grands centres de santé ainsi que les universités et les collectivités locales vont être connectés au réseau.

Celui-ci permet aux agents de l'Etat de communiquer par téléphonie sans fil et par vidéo conférence. Des démonstrations très concluantes ont d'ailleurs été faites sur place par l'interconnexion entre la Présidence, la Primature, l'ADIE et le siège du réseau.

"Ce réseau nous permettra de gagner en efficacité et en temps dans le domaine du travail administratif, sans compter les gains économiques qui seront réalisés par l'Etat dans son budget téléphonique estimé à des milliards de FCFA", a dit le secrétaire général de la Présidence de la République.

Citant l'exemple des universités, M. Baldé a indiqué qu'un professeur de l'Université de Dakar, grâce au réseau, peut dispenser des cours magistraux à des étudiants de Ziguinchor ou ailleurs à l'intérieur du pays. De même, dans le domaine de la santé, un malade pourra avoir plusieurs médecins à son chevet. Un spécialiste de l'hôpital Fann, un autre de Saint-Louis et un troisième de l'hôpital Le Dantec pourront de façon concertée faire un diagnostic pour prodiguer le meilleur traitement au malade.

Le réseau permettra aussi de sécuriser davantage les communications entre administratifs. Lesquels sont désormais dotés d'un opérateur de téléphonie interne (fixe et cellulaire).

Pour la première phase, sept régions (Dakar, Saint-Louis, Louga, Diourbel, Kaolack, Thiès et Fatick) sont connectées au réseau par fibre optique. Mais d'ici six mois, toutes les régions seront connectées, a assuré M. Baldé.

Le Secrétaire général de la Présidence de la République a exprimé le voeu pour que le réseau soit officiellement lancé par le chef de l'Etat et son homologue chinois, attendu à Dakar à partir du 13 février pour une visite.

Abdoulaye Baldé a par ailleurs annoncé l'installation actuellement à la Présidence de la République d'équipements en matière de télécommunications pour permettre aux différents chefs d'Etat d'échanger entre eux par vidéoconférence. "L'Afrique est à la pointe des Nouvelles Technologies", a-t-il conclu.

APS