Télécommunication et services bancaires: Orange Money arrive au Mali

Actualités de la convergence

L'opérateur de téléphonie mobile Orange-Mali s'apprête à lancer un nouveau produit sur le marché.

Le directeur général d'Orange-Mali, Alioune N'Diaye, et le président directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie (BICIM), Pierre Bérégovoy, ont signé mercredi une convention de partenariat pour le développement du premier service de paiement de factures de biens de consommation et de transfert domestique d'argent par le téléphone. La cérémonie de signature s'est déroulée à l'hôtel Radisson en présence de responsables de la Banque centrale (BCEAO) et des distributeurs agréés d'Orange-Mali.

Le nouveau service est dénommé « Orange Money ». L’opérateur de téléphone en partenariat avec la BICIM va ainsi proposer à ses abonnés du mobile ce que Alioune N'Diaye décrit comme une solution complémentaire, une nouvelle alternative aux offres existantes des banques. « Orange Money » permettra d'accéder à une gamme de services de paiement et de transactions simplifiés via le téléphone mobile.

Le patron de l’opérateur téléphonique a jugé que le développement et la convergence des services de télécommunications entraînent la disparition des frontières entre les domaines professionnels des médias, de l'informatique, de l'électronique, des télécommunications, des services bancaires et d'autres métiers.

Ce partenariat constitue un bel exemple de cette révolution, puisqu'il offre la possibilité aux clients détenteurs d'un numéro mobile d'accéder simultanément et en toute sécurité aux services de banque et de télécommunications. En se substituant ou en complétant les moyens de paiements fiduciaires et scripturaux, « Orange Money » permettra aux abonnés de Orange, d'approvisionner leur compte, de retirer de l'argent et de le transférer sur le territoire national, de payer des factures et de charger leur compte prépayé. « C'est un moyen simple, sécurisé et économique », a assuré Pierre Bérégovoy, le patron de la BICIM, en saluant la BCEAO pour sa disponibilité et les conseils qu'elle a prodigués.

L'offre sera accessible aux clients d’Orange au Mali et à ceux de la Côte d'Ivoire et du Sénégal. « Orange Money » a obtenu l'agrément de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest l’institution régissant le secteur bancaire dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

Interrogé sur les tarifs de ce service, Alioune N'Diaye a indiqué que ceux-ci n’étaient pas encore fixés mais qu’ils seront inférieurs à ceux pratiqués dans le système bancaire. Le directeur général de Orange-Mali a précisé que la signature de cette convention de partenariat n'est pas synonyme de lancement du nouveau service.

(Source : L'Essor)