Tunisie: Commission technique pour la formation accréditée - Renforcer la formation certifiée en ingénierie

Actualités informatiques

Une filière hautement sollicitée par les entreprises des TIC. M. Lazhar Bououni, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, a présidé hier à Tunis, en présence de M. El Hadj Gley, ministre des Technologies de la communication, la réunion du conseil des universités composé de directeurs d'établissements universitaires et de recherche.

La réunion a focalisé ses travaux sur la formation certifiée en ingénierie. Cette filière scientifique est hautement sollicitée par les entreprises des technologies de la communication et de l'information. L'accent a été mis, également, sur l'importance de renforcer la formation certifiée des ingénieurs en langues et contenus informatiques, entretien du réseau, logiciels téléchargés et sécurité informatique.

Les deux ministres se sont prononcés en faveur de l'impulsion de la coopération entre les deux départements, pour tirer le meilleur profit des opportunités disponibles et assurer une formation certifiée aux étudiants des écoles d'ingénieurs. Ils ont, également, évoqué la formation des formateurs pour mieux répondre aux besoins des entreprises nationales et internationales employant les ingénieurs.

Ils ont rappelé l'importance que le Président de la République attache au développement de la formation des ingénieurs, conformément aux normes internationales. Les deux ministres ont mis l'accent sur le souci d'assurer l'emploi des jeunes compétences tunisiennes dans les marchés internationaux du travail. Ils ont évoqué le programme ambitieux, ordonné par le Chef de l'Etat, et qui consiste à former chaque année 7.000 ingénieurs, jusqu'à 2011-2012.

Ils ont convenu de former une commission technique entre les deux départements, en charge de concevoir de nouvelles idées pour la concrétisation de la stratégie relative à la formation certifiée en Tunisie.

Le programme de la formation certifiée a déjà démarré dans quelques établissements universitaires spécialisés dans la formation des ingénieurs en informatique et télécommunications, avec le concours des institutions internationales spécialisées.

(Source : La Presse)