Les revendeuses de Mokolo au Cameroun se mettent à l'informatique

Actualités informatiques

Un secrétariat public à l'intérieur du marché permettra d'initier les « Bayam Sellam » à l'utilisation de l'ordinateur. L'initiative est de l'antenne Gfac de la province du Centre. L'ordinateur, les logiciels et Internet cesseront d'être un mirage pour les revendeuses du marché Mokolo à Yaoundé.

En effet, grâce à un secrétariat public à ouvrir dans l'enceinte de leur marché, elles pourront recevoir des cours d'initiation à l'utilisation de l'outil informatique. Une perspective qui enchante déjà les bénéficiaires. La présidente du Réseau des associations des Bayam Sellam du Cameroun attend avec enthousiasme le démarrage des formations. « Nous nous félicitons du soutien multiforme du Gfac.

Le Groupement des femmes d'affaires du Cameroun justifie sa démarche. « Le management moderne ne va plus sans l'outil informatique Travaillons davantage pour produire plus de richesses », est le leitmotiv du Gfac. La directrice du bureau Cameroun du Gfac annonce d'autres dons dans les marchés de la province du Centre. « Nous irons progressivement dans la distribution des ordinateurs », explique madame Tioma Hélène.

Et de poursuivre : « Par la suite, nous organisons les femmes pour qu'elles ouvrent à chaque fois un secrétariat informatique, qui sera au service de toutes les revendeuses ». Ambitieuse feuille de route pour le Gfac, qui finance l'opération sur fonds propres.

(Source : Le Messager)