54,000 jeunes auront accès aux Tic au Sénégal

Actualités informatiques

L'Agence nationale pour l'emploi des jeunes (Anej) vient de lancer l'initiative nationale pour l'accès des jeunes aux Tic contre la fracture numérique et en faveur de la création d'emplois.

Le ministre de la Jeunesse et de l'emploi des jeunes, Mamadou Lamine Keita, a annoncé que les nouveaux centres de formation en informatique vont toucher 54.000 jeunes dont 40% de femmes. Il s'agit de résorber le fossé numérique qui existe entre les zones urbaines et le monde rural.

C'est pourquoi la phase pilote de ce projet initié avec les Italiens de ST Microelectronics Foundation concerne les collectivités locales de Hann Bel-Air, Yoff, Bignona, Marsassoum ,Wakhinane Nimzatt et Grand-Dakar. L'Anej (Agence nationale pour l'emploi des jeunes) se voit ainsi doté de 30 centres informatiques équipés d'un coût de 386 millions de francs Cfa.

Dans ce monde de globalisation soumis à des mutations de tout genre, la jeunesse sénégalaise (représentant plus de 50% de la population sénégalaise) se met donc à l'heure de la production de la diffusion et de la circulation du savoir, à travers ce projet initié en partenariat avec l'Association des maires du Sénégal (Ams).

Le Soleil