Le Congo Rdc procédera bientôt au lancement des nouvelles licences de télécommunications

Actualités Télécom

Le gouvernement de la République par l’entremise du ministère des PTT (Postes, téléphones et télécommunications), a décidé de procéder bientôt au lancement des nouvelles licences de télécommunications, a révélé la ministre des PTT Louise Munga, à l’occasion de son adresse aux investisseurs indiens. Cette opération du lancement de nouvelles licences a pour objectif de maximiser les recettes du gouvernement au profit du trésor public.

Profitant de la circonstance, la ministre des PTT a présenté le tableau sombre et maigre que présente le secteur de télécommunications congolais, secteur composé jusqu’à ce jour de deux opérateurs publics et de cinq (5) opérateurs privés ainsi que douze fournisseurs de services d’intérêt, avec un pourcentage de 1%, ce qui démontre, a-t-elle soutenu, que le secteur est encore moins exploité.

Face à cette situation peu reluisante, la ministre a invité le gouvernement de la République à mettre sur pied une politique volontariste dont l’objet est d’offrir à l’ensemble de la population congolaise vivant dans les milieux urbains et ruraux, l’accès aux services de base de télécommunications.

“ Le secteur de télécommunications est aujourd’hui un facteur pourvoyeur des recettes, il constitue, en raison de son impact transversal, un indicateur de cette croissance économique du pays ”, a-t-elle affirmé. Ainsi, pour garantir le développement serein des investissements, le gouvernement a levé l’option d’améliorer l’environnement des affaires, seul, estime-t-elle, élément capable pouvant attirer les investisseurs au pays.

Mme Munga a, par ailleurs, annoncé que son ministère procédera bientôt à la publication des mesures visant à garantir les consommateurs et les opérateurs du secteur, lesquelles mesures, a-t-elle souligné, permettront au gouvernement d’assurer un meilleur contrôle du secteur.

Ces mesures porteront sur la fixation de la procédure de règlement des litiges en matière des Poste et de télécommunications, la création du plan national de numérotation et les modalités de gestion dudit plan. La ministre des PTT a informé les hommes d’affaires indiens des efforts que déploie le gouvernement et sa détermination de doter les opérateurs publics des équipements adéquats capables de leur permettre d’accomplir leur mission.

Elle a, en outre, informé les investisseurs indiens de la volonté du gouvernement d’assainir le secteur. Une commission de l’autorité de régulation est à pied d’œuvre pour assainir le spectre.

(Source : ACP)