Le Congo et Microsoft Afrique signent un accord cadre sur les NTIC

Actualités informatiques

Le Gouvernement congolais, et la société Microsoft ont signé le 21 août à Brazzaville, un accord cadre destiné à mettre en œuvre la cyber stratégie nationale en matière des nouvelles technologies de l'information et de la communication(NTIC).

Le Congo et Microsoft Afrique signent un accord cadre sur les NTIC

Cet accord a été paraphé par le ministre des postes et télécommunications, chargé de nouvelles technologies de la communication, Thierry Moungalla et le directeur Afrique de Microsoft, le Dr Cheik Modibo Diarra en présence du Premier ministre Isidore Mvouba.

Il servira de sous bassement au ‘'cyber gouvernement'' ou ‘'e-gouvernement''. Un programme auquel le Congo a souscrit pour l'acquisition des connaissances et technologies nécessaires à la meilleure utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) afin que le pays soit compétitif en la matière.

Le retard accumulé par le Congo mérite d'être rattrapé et comblé. Il est donc question d'aller vers des solutions efficaces, expérimentées avec succès par les professionnels, a indiqué M. Moungalla.

«Cet accord va nous permettre d'anticiper sur ces deux frontières dispensables que sont : l'accès aux équipements informatiques, mais aussi l'accès à la formation et aux compétences critères qui sont prévus dans le présent protocole», a-t-il ajouté.

Plusieurs pays africains ont déjà bénéficié de cet appui de Microsoft dont le pari est de réduire la fracture numérique entre le continent africain et le reste du monde. Microsoft opère cette stratégie grâce à son département Afrique qui renforce sa position au Moyen-Orient et Afrique. Une politique intégrée au sein du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD).

«Je me réjouis d'arriver au point de départ d'un projet qui, je l'espère, va avoir un impact sur cette République que quand rapidement cet impact sera visible et que cela va améliorer la qualité de vie des citoyens congolais. En faisant appel à Microsoft, vous n'avez pas fait appel à l'un des meilleurs mais au meilleur», a dit M. Diarra.

Selon M. Mvouba, cet accord permettra au Congo qui procède actuellement à la rénovation du cadre juridique et institutionnel de ce secteur, ainsi qu'à la réhabilitation des infrastructures de base, d'opérer une meilleure gestion dans les secteurs sociaux et économiques en vue de la bonne gouvernance.

(Source : Congo Site)