18 sociétés pré-qualifiées pour prendre la Sotelma au Mali

Actualités économiques

Au total 18 sociétés sont préqualifiées pour reprendre la Société des télécommunications du Mali (SOTELMA) à la suite de la conférence des investisseurs intéressés par le processus de privatisation de la compagnie tenue à Paris les 3 et 4 juillet derniers à Paris, a appris la PANA de source autorisée.

Compte tenu de l’engouement constaté à cette occasion, les autorités maliennes ont revu à la hausse le prix de la transaction, le portant de 80 à 200 milliards de francs CFA.

Selon une source proche du dossier, les prétendants ont compris que la société est promise à un bel avenir avec des atouts comme une forte connaissance du marché, la disponibilité d’un réseau direct de distribution, une clientèle existante et fidèle, l’adhésion du personnel à la privatisation et la disponibilité d’infrastructures techniques modernes.

En outre, la motivation des prétendants pourrait s’expliquer par l’accroissement du réseau téléphonique du pays qui passera de 10 millions à 100 millions de lignes à compter du 31 octobre prochain.

Pour sauvegarder les intérêts du personnel de la société, la direction de la SOTELMA et le syndicat ont élaboré un plan social composé essentiellement des volets indemnisation et réinsertion.

Le premier volet vise à indemniser les travailleurs candidats au départ volontaire et le second consistant à protéger les partants volontaires pour qu’ils ne se retrouvent pas dans la rue.

Le coût du volet indemnisation sera estimé après les négociations engagées entre la direction générale de la SOTELMA, le ministère de la Communication et des Nouvelles technologies et celui des Finances.

La SOTELMA a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards de FCFA en 2007 et un total bilan de 175 milliards de FCFA la même année. Le déficit budgétaire estimé à 12 milliards de FCFA en 2006 a été résorbé de moitié en 2008.

Parmi les 18 sociétés préaqualifiées figurent MTN, Vodafone, Zain Telecom, Deutsch-Telecom, Tunisie Telecom, Maroc Telecom, Portugal Telecom, Sudatel, Saoudia-Telecom et la société Alwal Telecom.

(Source : Pana)