Bientôt, le paiement des factures par GSM pour les tunisiens

Actualités Télécom

Vous n’avez pas toujours du cash ? Alors préparez-vous à payer vos factures avec votre téléphone portable. Le paiement par GSM sera en fait possible en Tunisie grâce à de nouveaux services que les deux opérateurs de téléphonie mobile du pays lanceront, prochainement, en partenariat avec la société Tunisie Monétique.

Après le service du transfert électronique d’argent permettant à un abonné de recharger son solde moyennant un montant prélevé du solde d’un autre abonné du même opérateur, et la recharge depuis les distributeurs de billets lancé au départ, en exclusivité par Tunisiana, à travers lequel il est devenu possible aux porteurs de carte bancaire d’effectuer un rechargement sécurisé à partir d’un DAB, voilà que les deux opérateurs GSM nous promettent des applications qui transformeront le portable en une véritable carte de crédit.

Les nouveaux services, apprend-t-on, seront lancés dans les mois prochains. Des sources auprès de Tunisie Monétique, qui représente les services bancaires, indiquent que les nouvelles applications sont en cours d’élaboration en coordination avec les deux opérateurs de téléphonie mobile du pays.

La première application sera, croit-on savoir, accessible tout d’abord aux abonnés de l’opérateur privé (Tunisiana). Il s’agit d’un nouveau mode de recharge de solde de téléphone. Ainsi, pour recharger sa ligne prépayée, l’abonné n’aura plus besoin de se rendre chez le revendeur ou à un distributeur automatique. Grâce à ladite application, il lui sera possible d’effectuer un transfert de crédit d’appel depuis le compte bancaire vers le solde du téléphone par le biais du GSM.

Il sera également possible, en outre, de recharger les cartes d’autres personnes du même opérateur.

En plus de la recharge, les nouveaux services permettent, toujours selon Tunisie Monétique, de payer par GSM. Toutes les opérations de paiement électronique par carte bancaire - qui sont aujourd’hui disponibles dans les commerces et les services équipés de terminaux de paiement électronique (TPE), entre autres la STEG et la SONEDE - pourraient ainsi être réglées par GSM.

Il est à noter par ailleurs qu’il serait nécessaire pour des raisons de sécurité que l’abonné dispose d’une carte SIM compatible avec cette technologie. On saura sur ce point si les opérateurs procéderont au changement des cartes SIM.

D’après une société d’études internationale, le paiement par mobile devrait encore gagner en importance ces prochaines années et estime que le nombre d’abonnés mobiles, dans le monde, qui effectueront des transactions avec leur téléphone atteindra 40 millions en 2011. Bien que cela ne représente que 1% de la clientèle mobile mondiale, le volume des échanges devrait être cependant colossal puisque évalué à plus de 36 Milliards de US$.

Le Quotidien