"Le Superman de l'Internet" est arrivé au Cameroun!

Actualités Internet

Un nouveau fournisseur d'accès a lancé ses activités hier à Yaoundé avec des prix attractifs.

Un modem de 49.000 francs, un ordinateur et des cartes prépayées. Voilà l'arsenal que propose le nouveau fournisseur d'accès à internet Ringo. Une société anonyme à capitaux camerounais qui a enfin dévoilé son produit hier. C'était au Hilton Hotel à la faveur d'une conférence de presse. Conférence au cours de laquelle les promoteurs ont informé sur les tenants et les aboutissants de cette nouvelle offre qui va sans doute faire date dans le secteur au Cameroun.

Une offre que Olivier Leloustre, l'administrateur général de Ringo S.A a présenté comme étant dédiée au grand public. Avec en ligne de mire tout le territoire camerounais d'ici à la fin de l'année prochaine.

Une offre qui comprend en terme de services "un Internet Protocol fixe nomade et mobile ; de la vidéo et aussi un réseau privé virtuel qui permettra par exemple à nos internautes de prendre connaissances de certaines données d'une entreprise. Nous offrons aussi la possibilité d'héberger les sites web ainsi que la sauvegarde des données de nos internautes dans notre serveur". Et pour bénéficier de tout cela après avoir acquis le modem fabriqué par la société chinoise Huaweï dont l'un des directeurs a fait le déplacement de Yaoundé, il faut alimenter le crédit de navigation en fonction des besoins et des envies. Car chez Ringo S.A, "on ne paye que ce que l'on utilise". Ainsi, et une fois branché sur le secteur, le modem se raccorde à l'ordinateur par un câble.

Et pour surfer, le client peut, au choix, débourser 25.000 francs pour trente jours de connexion ou alors acheter des cartes prépayées qui permettent "d'alimenter le crédit en fonction des besoins". Pour cette dernière option, il est prévu que le crédit non utilisé soit restitué lors de la prochaine recharge, ainsi que la possibilité "de créditer le compte d'un tiers à distance". Pour rassurer les éventuels clients, M. Leloustre a fait savoir que le système est testé depuis trois mois avec réussite et que des magasins siglés Ringo verront le jour dans les villes pilotes de Yaoundé et Douala dans les prochains jours. Afin de rester dans le slogan de la maison qui est "simplicité, accessibilité et fair-play". Les clients ne demandent pas plus, eux qui doivent s'attendre dans un avenir proche à "des surprises plus intéressantes encore".

Le Quotidien Mutations