L'ordinateur portable perce sur le marché malgache

Actualités informatiques

Le dégré de mobilité de son utilisateur décide parfois du choix du matériel informatique qu'il veut acheter. D'autant qu'il n'existe pratiquement plus de différences de prix et de performances techniques entre les deux types d'appareils.

L'ordinateur portable est le meilleur outil de l'homme moderne. Léger et petit, il est pratique et convient parfaitement pour les déplacements et les voyages d'affaires. Avant, le laptop, comme on l'appelle dans le jargon et pour les anglicistes, était réservé aux hommes d'affaires.

L'intérêt principal d'un ordinateur portable, par rapport à un ordinateur de bureau, est sa mobilité ainsi que son encombrement réduit. L'achat d'un ordinateur portable doit donc avant tout être motivé par un besoin de mobilité ou dans un souci d'économie de place.

«Mon choix sur l'ordinateur portable repose sur le gain d'espace dans mon bureau», explique Mamy Herintsoa, lequel vient d'acquérir ce nouveau matériel.

C'est un outil indispensable pour les «nomades». «Je voyage beaucoup. A mon bureau, dans les salles de conférences ou encore lors des négociations commerciales, j'emmène mon portable», avoue Lalaina Rakotoarisoa, cadre dans une société commerciale de la capitale.

«L'ordinateur portable est un équipement essentiel dans nos interventions auprès des clients», explique un technicien d'un fournisseur d'accès internet.

Avoir un ordinateur portable apparaît comme un rêve de l'homme du troisième millénaire. Mais tout est question de prix.

Le marché est en pleine expansion dans la Grande île. Plusieurs sociétés offrent déjà divers gammes de produits. «Le prix varie selon la configuration et le constructeur du matériel», annonce Tolotra Ratsarandriandahy de Franc Prix Madagascar, une société de vente de matériels informatiques au Centre commercial CITIC.

Malgré le faible pouvoir d'achat des foyers, la vente connaît une certaine hausse, ces dernières années. Cela s'explique par la baisse des prix sur le marché.

«Avec Ar 1 390 000, on peut obtenir un laptop», déclare Tolotra Ratsarandriandahy. Pour la même somme, un client peut aussi acquérir un ordinateur de bureau.

«Cette baisse de prix est due à l'origine des importations qui est l'Asie de Sud-est», explique notre interlocuteur.

«Les cadres de société et les clients aisés constituent nos principaux clients», affirme Fidy Rakotondramboa, directeur de Mandimby informatique, spécialisée dans la vente des ordinateurs portables.

Cette société vend tout un éventail de gammes et de marques de laptop. De plus, elle offre une facilité de paiement à certains clients. «Nous travaillons avec une banque commerciale dans ce projet», déclare son directeur. «Ceux qui veulent bénéficier du paiement à crédit sont priés denous consulter», précise-t-il.

La rivalité entre les marques existe aussi. «Les clients sont très exigeants sur les marques. Compaq est la plus demandée sur le marché», affirme un commercial d'une boutique sise au Supreme Center.

Ce qui n'est pas l'avis de Francelle, une commerciale d'une autre société, «Toshiba et Fujitsu Siemens arrivent en tête de nos commandes», déclare-t-elle. «Mais les ordinateurs Dell sont les plus chers chez nous», fait-elle remarquer.

L'Asie du Sud-est se trouve en première position comme fournisseur de la Grande île en matière de matériels informatiques.

"La plupart des fournisseurs des magasins se trouvent en Asie du Sud-est", précise Tolotra Ratsarandriandahy de Franc Prix Madagascar.

La plupart des constructeurs ont délocalisé ou laissent à des sous-traitants la fabrication des matériels ou des composants. Ce qui pourrait tirer profit à l'importation directe dans ces régions. "C'est pour cette raison qu'il y a une baisse des prix des ordinateurs portables", conclut notre interlocuteur.

Avant, les sociétés malgaches importent les matériels informatiques en Europe.

Mais ils ne sont pas toujours de bonne qualité. "En Asie, on peut trouver des matériels de qualité mais aussi des produits douteux", explique un autre commercial. Les clients doivent bien choisir et se renseigner plus en profondeur avant d'effectuer un achat.

En général, les matériels font toujours l'objet d'un service après-vente. "Le contrat de garantie peut rassurer les clients sur la fiabilité du produit", confie Tolotra Ratsarandriandahy. Franc Prix Madagascar fait partie des sociétés qui offrent une garantie de douze mois sur les laptops.

L'Express de Madagascar