RFI se connecte au réseau Orange au Cameroun

Actualités de la convergence

Les deux structures se sont associées pour lancer un service d'écoute sur les mobiles.

Si écouter Radio France internationale directement via son téléphone portable n'est pas une nouveauté au Cameroun, à condition toutefois que ledit téléphone ait une fonctionnalité radio intégrée, à défaut d'être un téléphone multimédia, il est désormais possible d'effectuer la même opération sur n'importe quel téléphone portable. La seule condition exigible étant d'être un abonné de l'opérateur de téléphonie mobile Orange. Pour ce faire, l'abonné devra composer le 9000, un numéro qui lui ouvre les portes de la "radio mondiale". En effet, grâce à un partenariat signé entre Orange et Rfi, les Camerounais peuvent, depuis le 8 octobre dernier, écouter les journaux parlés de Rfi à partir de leur mobile.

D'après Michel Enyegue, responsable régional de la communication de Orange à Yaoundé, ce partenariat est "la continuité d'une action engagée par Orange Cameroun il y a de cela quatre ans avec le Kiosque Info, avec pour objectif principal de faciliter l'accès à l'information pour nos clients en apportant ou ramenant l'information vers le client". Lequel "Kiosque" propose "un bulletin d'informations" qui n'est autre qu'un "résumé de l'actualité nationale et internationale". Selon ce dernier, outre la mission d'Orange qui est "de rapprocher les Camerounais de toutes les activités et de toutes les personnes qu'ils aiment et qu'ils chérient", la signature de cet accord est le fruit d'un constat : "Nous avons constaté que beaucoup de Camerounais sont des inconditionnels des journaux de Rfi. Il nous paraissait naturel de rechercher le moyen de faciliter l'accès aux journaux de Rfi pour nos clients, d'où l'idée de rendre ces journaux disponibles sur le mobile". Si à Orange, on peut se vanter d'avoir réussi à "connecter" les abonnés à Rfi, comme cela fut le cas en juillet dernier au niveau national avec le lancement des journaux parlés et télévisés de la Cameroon Radio Television, on n'est pas peu fiers du côté de la France d'avoir lancer ce "nouveau service", considéré comme une "grande première au Cameroun".

Un service que les "inconditionnels de Rfi" et les amoureux de l'actualité internationale n'hésiteront pas à accueillir à bras ouverts, contre une somme de 250 Fcfa lors de chacune des éditions parlées du journal dont le temps d'écoute est de dix minutes. Soit 25 Fcfa la minute. Un prix qui, à en croire les responsables de Orange, a été choisi à dessein "pour permettre à tout le monde d'écouter le journal en entier". Par ailleurs, ce service reste limité, dans la mesure où seules les éditions de journaux consacrés à l'Afrique sont disponibles. Impossible donc d'écouter l'actualité hors du continent ou certains magazines "cultes" diffusés quotidiennement. Du côté de Orange, sans rejeter les bénéfices que l'entreprise va en tirer, on soutient que les clients y gagnent aussi car ils "peuvent désormais accéder facilement, confortablement et au moment de leur choix, aussi bien aux journaux en français qu'à ceux en anglais de Rfi sur leur mobile Orange".

Le Quotidien Mutations