En Bref - Actualites Telecom

Actualités Télécom

- Dans son compte-rendu de la session ordinaire du conseil des ministres du 20 février dernier, le “Diplomate Guinéen” rapporte que le ministre de la Communication a été mandaté par le conseil pour conduire rapidement une mission en Malaisie aux fins de discuter avec Télécom Malaysia sur le montant réel que l’Etat guinéen doit payer pour son retrait définitif de la Sotelgui.

- L’avenir uncertain de Nitel (et sa filiale mobile M-Tel), l’opérateur historique au Nigéria contenue de faire couler de l’encre dans la presse locale. Bien que le Gouvernement Fédéral soit revenu sur sa décision récente d’annuler la vente de l’opérateur à Transcorp (une société holding nigérianne), il va continuer à chercher un investisseur capable capable de redresser la situation de la compagnie.

- Celtel Madagascar vient de lancer la solution Blackberry à ses clients. Côté prix, l'abonnement coûte 100 000 ariary par mois. Pour ce lancement, Celtel Madagascar met à la disposition de ses clients le Blackberry 8800 qui coûte 1,3 millions ariary.

- Au Nigéria, le régulateur, la Commisison de Communications (Nigerian Communications Communications) vient de condanner MTN Nigeria et Celtel Nigeria à payer une compensation de 4.7 milliards de niras (40.88 millions de dollars US) à ses abonnés sur la base de la mauvaise qualité de services rendus par ses deux opérateurs. Globacomm, le troisième opérateur mobile n’a pas été sanctionné pour sa part. Cette décision rappelle celle de l’ARTP, le régulateur au Sénégal, à l’encontre de la Sonatel l’an dernier.

- Telkom South Africa vient d’annoncer la perte de 122 millions de dollars US pour cause de vols de câbles de cuivre durant les derniers neufs mois depuis avril 2007.

- Sudatel, l’entreprise soudanaise adjucataire de la troisième licence de téléphonie globale mise en jeu par les autorités sénégalaises, va lancer ses activités ‘’début mai au plus tard’’, annonce l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans sa dernière livraison. ‘’Les recrutements de personnel sont en cours’’, fait-on savoir de même source, en précisant que les dépôts des candidatures se font pour l’instant auprès de l’ambassade du Soudan à Dakar.