Les transferts d’argent désormais par SMS en Côte d’Ivoire

Actualités de la convergence

Permettre aux abonnés de téléphonie mobile de pouvoir faire des opérations de transfert d’argent, de particulier à particulier, de dépôt et de retrait d’argent dans les pharmacies, agences, et supermarchés, et de paiement des facteurs d’eau et d’électricité, etc. Telle est l’innovation que la société de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire et la BICICI offrent à la population ivoirienne.

Cette expérience qui est déjà en cours en Afrique du Sud et au Kenya est une innovation dans le système monétique ou dans l’exploitation optimale de la monnaie électronique. La Côte d’Ivoire est donc le troisième pays africain à bénéficier de ce type de service qui pourrait contribuer à améliorer la bancarisation du pays. « En Côte d’Ivoire, la majeure partie de la population ne peut accéder aux services financiers offerts traditionnellement par les banques, le nouveau service offrira à ces populations la possibilité de réaliser des transactions financières au quotidien», a dit, Jean Jacques-de-Pins, le directeur général de Orange Côte d’Ivoire.

Pour le directeur général de la BICICI, c’est de ce type de produits que les populations ont besoin dans les pays émergents, parce qu’il contribue réellement au développement. « Avec ce produit, il est possible, estime-t-il de tendre la main aux couches sociales non bancarisées dont le niveau de revenu ne permet pas en temps normal d’accéder aux services bancaires.

(Source : Fraternité Matin)