En Bref - Actualites Telecom

Actualités Télécom

- En Algérie, le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Boudjemaa Haïchour, a affirmé que l'échéance fixée [1er mai prochain] pour l'identification des puces téléphoniques anonymes peut être prorogée «si cela est nécessaire».

- Une convention de partenariat a été signée hier à Tunis entre Tunisie Télécom et la Poste de Tunisie. Concrètement, cette action relève d'une extension du réseau de distribution de l'opérateur de téléphonie à travers les 1.100 bureaux que compte la Poste nationale implantés sur l'ensemble du territoire.

- La société koweitienne Noor Financial Company a confirmé qu’elle fera une offre pour l’acquisition d’une seconde licence de téléphonie fixe en Egypte. Les enchères se tiendront le 19 juin prochain. Six autres sociétés de télécommuncitions incluant France Telecom, Orascom Telecom, Alkan, Etisalat, Giza Systems et Atheeb ont déjà manifesté leur intérèt.

- La Direction Générale de l'Administration Centrale des Postes et Télécommunications du Congo-Brazza s'est dotée d'un site internet. Ce site compile une série d'infos événementielles, juridiques et administratives liées au secteur que j'ai l'honneur d'animer. Voici l'adresse du site: http://dgacpt.com/

- L’opérateur historique Botswana Telecoms Corporation (BTC) a annoncé le lancement d’un service de téléphonie mobile qui sera en direct concurrence avec ceux de Mascom et d’Orange qui comptent ensemble 1.4 millions d’abonnés. En mars dernier, le régulateur du Botswana (the Botswana Telecoms Authority) a attribué une licence universel d’une durée de 15 ans à BTC.

- L’Etat gabonais a signé au niveau de la présidence un protocole pour le départ anticipé de 400 salariés de Gabon Telecom. Ce plan social sera financièrement pris en charge par l’Etat gabonais. Un second groupe de 400 salariés pourraient aussi concernés par telles mesures en l’absence d’un redressement financier de la société. Des rumeurs circulent que le nouveau patron de Gabon Telecom, Maroc Telecom pourrait envisager de se retirer.