La Sonatel et Gamtel s’accorde pour augmenter la capacité de connexion de la Gambie

Actualités Télécom

Selon le journal local « The Point », Gamtel, l’opérateur historique en Gambie et la Sonatel au Sénégal ont signé un accord de principe pour l’augmentation de la bande passante entre les deux pays.

La nouvelle fait suite à un communiqué de presse publié par le Département d’Etat en charge des Communications, de l’Information et des Nouvelles Technologies en Gambie. La convention entre les deux sociétés de télécommunications prévoit une augmentation de la bande passante de 34 mégabits à 68 mégabits pour la fin du mois d’avril. Une augmentation ultérieure pour atteindre la capacité d’un STM1 (155 mégabits) est prévue pour la fin de cette année. Les prix de la bande passante ont aussi été discuté et un rabait de 28% a été donné à Gamtel.

En parallèle Gamtel compte mettre en place un lien herztien entre la capitale Banjul et la ville de Kaolack pour en assurer sa connectivité. Des plans sont aussi en discussion pour étendre la connexion en fibre optique de Gamtel vers Dakar permettant ainsi une redondance avec le câble de fibre optique le long de la rive sud du fleuve.

A l’occasion de la signature de cette convention, un groupe technique comprenant des représentants de Gamtel et de la Sonatel a été créé pour régler les problèmes d’interférences entre les réseaux mobiles des deux opérateurs dans les régions frontalières. En attendant une solution technique les deux opérateurs se sont mis d’accord de réduire les frais de roaming de 50% permettant ainsi aux abonnés des deux pays d’éviter d’être facturé pour un appel reconnu comme un appel émis de l’étranger alors qu’ils se trouvent en fait dans leur propre pays.

(Source : The Point)