MTN lance son tarif « Zone » au Cameroun

Actualités Télécom

Selon la zone dans laquelle est émis l'appel, le prix de la communication baisse de 20 à 90%.

"Est-ce qu'on peut appeler tout ce que vous venez de nous montrer-là une baisse des prix?". La question a été posée à Yaoundé, par un journaliste visiblement resté sur sa soif après l'exposé présentant la nouvelle offre tarifaire de Mtn Cameroon dénommée Mtn zone. A cette interrogation, Freddy Tchala, directeur du marketing de cette entreprise de téléphonie mobile, qui revendique désormais près de trois millions d'abonnés, a répondu, un sourire en coin : "c'est clairement une baisse des prix (...) qui tient compte des contraintes du réseau". De quoi s'agit-il concrètement ? Mtn zone, la nouvelle offre, est un service qui permet uniquement aux abonnés prépayés de bénéficier des remises allant de 20 à 90% sur les coûts des communications émises en direction du réseau Mtn, et en fonction de la zone où l'appel est émis. Ce qui fait osciller désormais le prix de la minute de communication entre 240 et 30 Fcfa.

Cette nouvelle offre va permettre, par exemple, aux abonnés Mtn qui téléphonent en fin de journée à partir du centre ville de Yaoundé, de bénéficier d'une réduction des coûts de communication allant de 60 à 80%, indique Freddy Tchala. Tandis que dans la soirée, les appels émis à partir de la même position sont facturés sur la base de quelque 90% de réduction, puisque la population de potentiels appelants aura diminué dans le centre ville de la capitale. Bref, avec Mtn zone, quand l'appelant se trouve dans une zone où les communications ne sont pas denses (les quartiers périphériques de Yaoundé en journée, par exemple), sa facture de communication est allégée. Et vice versa. Pour connaître la proportion de la baisse, l'abonné qui accède gratuitement à l'offre Mtn zone en tapant *135*1# est informé par un message immédiatement après avoir raccroché son téléphone.

Au demeurant, cette offre qui a été testée dans les villes de Soa et de Dschang intervient au moment où des concertations sont en cours entre l'Agence de régulation des télécommunications (Art) et les deux opérateurs du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun, afin de parvenir à une "une baisse simplifiée et homogène (...), qui ne soit pas diluée dans les avantages liés aux appels en heures creuses ou de nuit concernant un certain type de clients, ni les "bonus" qui découragent les abonnements et l'achat des cartes prépayées", a expliqué un responsable de l'Art dans une récente édition de Mutations.

"Notre offre ne prend pas en compte d'autres initiatives qui pourraient suivre", a rassuré le directeur marketing de Mtn Cameroon. Lequel ouvre ainsi la voie à l'espoir de voir, dès le 1er juin 2008 (date retenue par l'Art pour parvenir à un accord avec les deux opérateurs du secteur de la téléphonie mobile), les tarifs de communication baisser de manière simplifiée, sans que le consommateur n'ait à faire de la gymnastique pour bénéficier de multiples offres préférentielles mises en place par Mtn et Orange.

(Source : Le Quotidien Mutations)