Quand GlobalNet donne des leçons à ses concurrents tunisiens !

Actualités Internet

Étrange procédé marketing. Tellement étrange, d’ailleurs, que nous en parlons ! On a rarement vu, en effet, une entreprise (en Tunisie ou ailleurs) s’amuser à donner publiquement des leçons à ses concurrents. C’est le cas avec le fournisseur d’accès à Internet GlobalNet qui, à l’occasion du lancement d’un nouveau produit, s’est attelé à lancer une série de leçons sur son site internet. D'après ce que nous avons compris, ce sont les autres FSI qui sont visés par cette série de leçons.

« A ceux qui braillent sans cesse et parlent maintenant de vitesse sur autoroute ; aux autres qui évoquent leur 2 méga supersonique ; aux derniers enfin, adeptes de Formule 1 ; à tous ces amis, nous voudrions dire que le débit sur Internet ressemble plus à un gros camion qu’à un bolide roulant sur les chapeaux de roues », écrit le FSI sur son site internet.

« A ceux là, qui confondent vitesse et précipitation, nous opposons un peu de sagesse, poursuit l’auteur de l’article du FSI.

Une sagesse qui consiste à reconnaître que ce n’est pas notre 2 méga, mais celui de Tunisie Télécom, et que par conséquent, il s’adresse à tous de la même façon, mais que cette façon n'est pas donnée à tous.

En effet, l’éligibilité à l’ADSL haut débit dépend de plusieurs facteurs dont le plus important est la distance qui relie le central de Tunisie Télécom à votre lieu de résidence. Pour obtenir le fameux débit 2 mégabits, cette distance doit être inférieure à 2 km. C’est en général le cas pour les zones à forte densité urbaine, mais rarement le cas des zones comme la Soukra ou le Bardo, par exemple.

Il est impératif de bien l’expliquer pour éviter les douches froides et les déceptions conséquentes. Le système de pré-qualification n'existant pas encore sous nos latitudes, si les gros camions vous intéressent toujours, il ne vous reste plus qu’à évaluer la distance vous séparant du sésame, soit le central de TT. La sagesse consiste aussi à dire que le débit ne nous est pas exclusif, mais commun à tous. Il existe, en revanche, bien d’autres éléments de différenciation que vous devriez jauger, dont on parle si peu, allez savoir pourquoi, et qui méritent le plus d’être mis en évidence et connus de tous. »

Il semblerait qu’avec son nouveau produit, GNET compte frapper fort (ceci est d’ailleurs clair au vu de sa grande campagne publicitaire) d’où ce ton fort peu habituel.

Une chose est certaine, c’est que le Tunisien est plutôt habitué à écouter de la pédagogie à la radio ou chez l’ODC, plutôt que dans la communication commerciale. Aussi surprenant soit-il, le procédé a réussi, avouons-le, à faire parler du FSI !

(Source : Business News)