La troisième cybertour en chantier à l’Ile Maurice

Actualités informatiques

Business Parks of Mauritius Ltd (BPML), propriétaire de la Cybercité d'Ebène, pourrait se jeter à l'eau. Longtemps en gestation, le projet de construction d'une troisième cybertour prend forme lentement. «Ce sera un bâtiment très fonctionnel, à l'instar de la seconde cybertour d'Ebène. Il y a une forte demande pour ça», déclare Dharam Naugah, président de BPML. «BPML a envie d'aller de l'avant. Tous les jours nous avons des demandes pour de l'espace.» Le coût est estimé à Rs 400 millions.

Si, dans le meilleur des cas, la construction pourrait démarrer dans les trois mois, le premier coup de pioche devrait être donné avant début 2009, si le projet reçoit tous les feux verts. Celle-ci sera située juste à l'arrière de la première cybertour. Inaugurée début 2005, la première cybertour d'Ebène était comble en quelques mois seulement alors que la seconde cybertour, ouverte officiellement en 2006, était déjà entièrement réservée avant même qu'elle soit achevée. Depuis 2005, l'idée de construire une troisième tour était en gestation, mais la situation financière de BPML oblige, aucune décision ferme n'avait été prise.

Pourtant, à l'occasion de l'inauguration de la cybertour I, le 1er avril 2005, des discussions avaient été entamées pour que l'Inde offre une ligne de crédit pour financer la construction de la troisième tour d'Ebène, comme elle l'avait fait pour la première. Avec le changement de gouvernement, l'idée de construire une troisième tour avait été mise au frigo.

Le fait est cependant que BPML évolue avec d'énormes dettes. Celles-ci s'élèveraient à Rs 1,4 milliard. Plusieurs initiatives sont néanmoins prises en ce moment pour éponger les dettes.

(Source : L'Express)