Téléphonie mobile, l'ATCI édicte des règles de comptage des abonnés en Côte d’Ivoire

Actualités Télécom

Est considéré comme abonné susceptible d'être compté dans le parc d'un opérateur donné de téléphone, le client actif ayant reçu ou émis un appel durant trois mois.

Telle est désormais la base de calcul que l'Agence des télécommunications de Côte d'Ivoire (ATCI) met en place pour plus de transparence dans l'estimation du nombre d'abonnés de chacune des compagnies, enjeu important dans la bataille commerciale qui fait rage. L'ATCI est intervenue dans ce qu'il convient d'appeler la guerre des chiffres à la demande des opérateurs de téléphone qui souhaitent que les comptages soient faits sur la base de règles communes. Mars 2007 est le mois de référence pour ce système de comptage. Ainsi au 31 dudit mois, les deux principales compagnies, que sont Orange et MTN, comptaient respectivement 2 001 328 et 1 975 012 abonnés. Sur la même base de comptage, la première société dénombre 2 307 559 abonnés au 29 juin.

Toutes ces indications ont été révélées hier par le directeur général d'Orange Côte d'Ivoire, François Brunet, au cours d'une conférence de presse. Bien évidemment celui-ci se réjouit de cette marque de transparence qui va prévaloir désormais. En ce qui concerne sa société il a fait savoir que celle-ci entend maintenir sa position de leader en continuant à proposer de plus en plus d'offres aux consommateurs. C'est d'ailleurs dans cette veine que s'inscrit la nouvelle signature du groupe qui devient désormais «Open». Aux valeurs de l'ancienne signature, il faut dorénavant ajouter «confiance, responsabilité et audace». Les réalités de cette signature pour les clients se conjuguent, selon le directeur général de la société, par des offres multiples de service.

Deux d'entre elles sont le kit et le pack Didier Drogba, qui sont sur le marché actuellement, et la promo Cabines. Concernant les cabines de téléphone cellulaire, M. François Brunet a des idées dans le sens d'une formalisation de leur activité comme cela a été fait pour les distributeurs de produits. L'objectif poursuivi est la pérennisation de l'activité.

(SOURCE : Fraternité Matin)