LA COUR CONSTITUTIONNELLE SUSPEND PROVISOIREMENT LE PROCESSUS DE PRIVATISATION DE GABON TELECOM ET DE LIBERTIS

Actualités Télécom

La Cour constitutionnelle gabonaise a décidé de suspendre provisoirement le processus de privatisation de Gabon Télécom et Libertis jusqu'à la date à laquelle elle rendra sa décision après avoir examiné avec exactitude le recours introduit par des cadres dirigeants de Libertis, demandant « l'annulation pure et simple de la privatisation de ces sociétés », a-t-on appris de source officielle.

Au mois de juin dernier, le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong a été interpellé par l'Assemblée nationale sur les conditions de privatisation de Gabon Télécom, Libertis.

Certains députés, notamment ceux de l'opposition gabonaise se sont opposés a cette privatisation.

« Privatiser Gabon Télécom est une atteinte à la souveraineté nationale sauf si le Gabon est devenu une province du Maroc », avait lancé le député de l'opposition Mbou Yembit.

Le président du groupe parlementaire UPG, Pierre Mamboundou avait claqué la porte de l'Assemblée nationale pour avoir été interrompu pendant qu'il s'exprimait sur les conditions de privatisation de Gabon Télécom et Libertis par le président de cette institution, Guy Nzouba Ndama.

Selon le gouvernement, les objectifs poursuivis par cette privatisation sont développer l'entreprise, moderniser et étendre le réseau de télécommunications, faciliter l'accès des populations aux nouvelles technologies de l'information et de la communication à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous marin.

Gabon Télécom détenteur du monopole de la téléphonie filaire dans le pays a été attribué en février dernier à Maroc - Télécom au terme d'un long processus de privatisation engagé en 2001.

Maroc - Télécom dont le capital est détenu à 51% par le groupe français Vivendi s'est engagé à investir à 100 milliards de FCFA pour améliorer les performances de Gabon -Télécom et de LIBERTIS (filiale de Gabon - Télécom spécialisée dans la téléphonie mobile).

Gabon Télécom gère environ 35.000 lignes téléphoniques fixes. C'est le fournisseur numéro un de l'accès Internet dans le pays.

(SOURCE : Gabonews)