INTEL SOUTIENT FINALEMENT LE PROJET D’ORDINATEUR A 100 DOLLARS

Actualités informatiques

La guerre pour la vente des ordinateurs à bas coût vient de commencer avec l'entrée en danse de l'Intel. En effet, le numéro un des microprocesseurs vient de confirmer depuis vendredi dernier qu'il rejoignait le projet de l'association à but non lucratif OLPC ( pour « One laptop per Child ») , visant à concevoir un ordinateur à bas coût pour les pays en voie de développement. Dans le même ordre d'idées, l'Inde envisage de produire d'ici deux ans un Pc à 10 dollars.

La production d'un PC à bas prix irréversible. Le géant américain, qui développe un ordinateur concurrent (Classmate PC), s'était montré jusqu'à présent hostile à l'initiative de l'OLPC, lancée en janvier 2005 par Nicholas Negroponte, ex-directeur du Media Lab au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Ce gourou des technologies, à en croire Le Monde, s'est attelé à la conception d'un ordinateur coûtant 100 dollars à produire. «XO» - c'est son nom de code - est aujourd'hui en phase finale de test. Blanc et vert pomme, de la taille d'un livre de classe, il est censé résister au sable, à la poussière et au plein soleil. Peu consommateur d'énergie, il dispose d'un système permettant aux enfants de l'alimenter manuellement en l'absence d'électricité.

« Grâce à leur partenariat, Intel et l'OLPC pourraient commercialiser de concert leurs ordinateurs à bas coût auprès des gouvernements intéressés. Le Classmate, plus classique, serait destiné aux écoliers des villes et le XO à ceux des zones rurales. Des développeurs d'Intel pourraient venir renforcer l'équipe du XO, qui n'est formée que d'une quinzaine de spécialistes », soutient Le Monde.

Intel espère peut-être aussi équiper à terme les XO avec ses microprocesseurs. Les premiers appareils commercialisés - normalement à partir de cet automne - seront équipés de composants AMD, principal rival d'Intel et partenaire de longue date de l'OLPC.

Parmi les gouvernements des pays intéressés par le XO, des représentants de l'OLPC citent l'Argentine, le Brésil, l'Uruguay, le Pérou, le Pakistan, la Thaïlande, le Nigeria, le Rwanda et la Libye. Le prix de vente du terminal aux administrations dépendra de la demande et du coût des composants. Pour l'instant, il coûte encore 175 dollars à produire et à distribuer, malgré les efforts d'optimisation de l'OLPC.

Le ton monte entre l'organisation à but non lucratif One Laptop Per Child et le fabricant de microprocesseurs Intel. Tous deux proposent aux pays en développement des ordinateurs portables à bas prix, XO pour OLPC, Classmate PC pour Intel. Récemment, lors d'une intervention au Massachusetts Institute of Technology, Nicholas Negroponte, fondateur d'OLPC, a accusé Intel de vendre son Classmate en dessous des coûts de production pour mieux l'évincer du marché. « Intel devrait avoir honte », a déclaré Negroponte avant de rappeler que l'XO est équipé d'un processeur AMD, concurrent d'Intel. Intel parle « business », quand OLPC met l'accent sur une mission de développement par l'éducation et l'informatique. Forcément, l'approche et les moyens sont différents.

(SOURCE : Le Potentiel)