MTN ET MOOV SONT PRETS A PAYER LES DROITS DE LICENCE MAIS VEULENT UNE EXONERATION FISCALE SUR LE MATERIEL AU BENIN

Actualités Télécom

Le médiateur de la République Albert Tévoédjré a rendu hier une visite au ministre des finances Soulé Mana Lawani. Un huis clos puisque les deux personnalités n'ont fait aucune déclaration à la presse, mais dont on devine aisément le menu des échanges.

Le Médiateur est certainement allé discuter avec l'argentier béninois de la façon dont le gouvernement peut satisfaire les doléances des deux opérateurs Gsm Moov et Areeba qui avaient en effet donné leur accord de principe sur leur ferme volonté à payer les 30 milliards exigés par le gouvernement, mais ont demandé en retour une exonération fiscale sur le matériel importé.

Albert Tévoédjré avait en son temps plaidé pour le principe de la facilitation fiscale et a demandé l'ouverture sans délai des négociations sur la facilité fiscale en harmonisation avec les autres pays de l'Union économique et monétaire ouest africaine. Le médiateur et le ministre des finances se sont certainement entendus sur un point commun pour satisfaire les doléances de ces deux opérateurs afin que la crise que traverse les réseaux Gsm depuis le 12 juillet 2007 soit résorbée.

Le gouvernement reste ouvert au dialogue, les opérateurs sont prêts à payer les 30 milliards si leurs doléances sont prises en compte, et le médiateur de la République semble plus que jamais déterminé et se retrouve à deux doigts de remporter une nouvelle victoire.

Tous les éléments semblent donc être réunis pour que dans les tout prochains jours, les milliers de consommateurs, restés coupés du monde pendant plusieurs jours, se connectent à nouveau. Le bout du tunnel n'est peut-être pas très loin.

(SOURCE : Fraternité)