Atlantique Telecom hors du jeu au Bénin avec la reprise en direct de Telecel par Etissalat

Actualités Télécom

Au Bénin, le Conseil des Ministres du 22 octobre dernier, a entre autres examiné le dossier de la licence d'exploitation de téléphonie mobile GSM de l'opérateur Telecel Benin-SA (Telecel). Il convient de rappeler que le 06 septembre 2007, le Gouvernement de la République du Bénin a signé un Protocole d'Accord avec Telecel, aux termes duquel Telecel s'engageait notamment à signer la nouvelle convention et le nouveau cahier des charges le 17 septembre 2007 et à payer le 6 octobre au plus tard, la somme de quinze (15) milliards de francs CFA correspondant à la première tranche du montant de la nouvelle licence.

A la date du 18 octobre Telecel n'avait respecté aucune de ces deux échéances contractuelles. Le non respect de ces échéances exposait Telecel au retrait pur et simple de sa licence avec toutes les conséquences que peut entraîner une telle mesure, notamment la perte d'emplois pour les centaines d'employés, des préjudices importants pour l'économie nationale et des désagréments pour les abonnés. Il est apparu que ces manquements résultent d'un désaccord fondamental entre les actionnaires. Bien que n'étant pas tenu de le faire, le Gouvernement a tenté vainement de rapprocher les positions entre ces actionnaires.

Le Gouvernement de la République du Bénin, soucieux de préserver la continuité du service, les emplois directs et indirects créés par Telecel, s'est refusé à faire l'option de la fermeture du réseau. Au contraire, il a décidé de donner une suite favorable à l'offre spontanée de reprise de paiement de la licence contenue dans la correspondance en date du 17 octobre 2007 adressée par Etissalat, actionnaire majoritaire de Atlantique Telecom, elle-même actionnaire majoritaire de Telecel. Selon cette offre, Etissalat est disposée à conclure un accord aux fins de poursuivre la fourniture des services sur les installations de Telecel.

En approuvant cette communication, le Conseil des Ministres a par conséquent décidé: - de retirer la licence d'exploitation accordée à Telecel Benin SA ; - d'accorder concomitamment à Etisalat, une licence d'exploitation de téléphonie mobile GSM qui pourrait être rétrocédée à Telecel en cas d'entente entre les parties concernées. Il a été procédé ce jour même à la signature d'une part d'un protocole d'accord entre Etisalat et le Gouvernement de la République du Bénin, et d'autre part de la Convention de licence.

(Source : L'Autre Quotidien)