La Sotelgui lance les cartes prépayées pour la téléphonie fixe et la facturation à la seconde pour le portable

Actualités Télécom

Face à un marché de plus en plus concurrentiel, la sotelgui opérateur historique de la téléphonie en Guinée prend ses marques pour mieux s'adapter à la nouvelle donne et aux nouvelles exigences du marché guinéen de la téléphonie.

Désormais, plus de paiement sur facture sur le réseau câble de la sotelgui. La Direction Générale de la cette société a décidé de remplacer cela par l'achat de cartes prépayées comme pour le GSM. Autrement dit, les utilisateurs du téléphone fixe de la sotelgui doivent payer dorénavant avant de consommer.

Cette mesure selon Thierno Oury Diallo, Directeur général de la Sotelgui, vise à mieux combattre la fraude et à réduire le piratage véritables gangrènes pour cette société. Une décision qui a provoqué la colère de certains gérants de télé-centres qui s'estiment être lésés par la mesure.

Avec l'utilisation des cartes prépayées sur le réseau fixe, le client n'a plus besoin de déposer une caution. Avant il fallait déposer deux millions de francs pour avoir une ligne internationale et 500 milles francs pour une ligne nationale.

Au sujet du coût, le DG de la Sotelgui affirme que l'utilisation des cartes prépayées au niveau des téléphones fixes n'a entraîné aucun changement dans la tarification. Une minute d'appel vers le réseau fixe coûte 150 francs comme d'habitude et elle coûte 250 francs à l'inter-urbain, 200 francs vers le GSM Lagui et 300 francs vers les autres opérateurs. La même minute est revendue à 500 francs au niveau des télé-centres "donc il n'y a pas de pertes" précise le patron de la Sotelgui .

Face à l'agitation de certains clients, Thierno Oury Diallo se montre conciliant "nous allons réglementer le secteur des télécentres en vue de l'assainir et nous tiendrons compte des préoccupations de ceux qui sont réguliers" souligne-t-il. Non sans avoir rappelé au passage que cette mesure vise surtout à améliorer les recettes de la Sotelgui qui emploie aujourd'hui 1,357 travailleurs.

En parallèle, la Sotelgui a lancé une nouvelle tarification sur son réseau GSM prépayé. Les appels seront facturés à la seconde. En fait, il sera possible d'appeler avec la Sotelgui avec pour une seconde de communication 5 francs. Intercel, un autre opérateur portable en Guinée a quant à lui aussi annoncé le passage à la facturation à la seconde pour ses abonnés prépayés et son directeur Latif Taleb a affirmé que le réseau est en pleine expansion. Déjà présent sur le littoral atlantique de Kamsar à Boké, Gobiré et Sangarédi, le réseau Intercel arrivera d’ici la fin du mois à Kindia, Labé, Kankan et N’Zérékoré.

(Source : Aminata.com)