L’Angola reçoit un prêt 35 millions de dollars US pour le secteur des télécommunications

Actualités économiques

Un crédit de 35 millions de dollars pour financer le projet "Réseau Gouvernemental de Télécommunications" a été concédé par le gouvernement de la Corée du Sud, dans l'objectif de réduire la fracture digitale existant entre l'Angola et le reste de pays.

Le document a été signé par la vice-ministre des Relations Extérieures chargée de la Coopération, Irene Neto, tandis que l'ambassadeur sud-coréen accrédité en Angola, Kim Kyun Seop, l'a ratifié pour son pays.

Au terme de la cérémonie, Irene Neto a affirmé que le gouvernement angolais est actuellement engagé dans la modernisation du pays, à travers les emprunts et investissements directs.

"Nous voulons que notre pays et le reste de la région se transforment en "lions africains" du XXIè siècles", a-t-elle ajouté.

Irene Neto a, d'autre part, indiqué que les deux états ont un accord général de Coopération Economique, Technique et Scientifique, signé en 1993, négociant à présent un projet de l'Accord de Promotion et Protection Réciproque d'Investissements.

A son tour, l'ambassadeur sud-coréen a manifesté sa satisfaction pour la concrétisation de cet accord destiné à optimiser le fonctionnement du gouvernement angolais.

Kim Kyun Seop a poursuivi que son gouvernement continuera à appuyer les projets destinés au développement de l'Angola.

En Angola, la Corée du Sud est représentée par les groupes Daewoo, Samsung et Hyundai. La coopération entre les deux pays a également trait aux domaines de la construction de plateformes FPSO, bateaux pétroliers et embarcations de pêche.

(Source : Angola Press Agency)