Des génies de l'informatique en culottes courtes au Maroc

Actualités informatiques

La généralisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'enseignement national, puis leur intégration progressive pour accompagner les programmes scolaires nationaux, représentent deux étapes importantes dans la mise en oeuvre de la réforme du secteur de l'éducation.

Cette réforme a été consacrée par la Charte nationale de l'éducation et de la formation de 1999 qui a tracé les grandes lignes des modifications et des adaptations que doit connaître le système éducatif national durant la période 2000-2009.

Le gouvernement a adopté en mars 2005 une stratégie ayant pour objectif la généralisation des TIC dans l'enseignement scolaire public. Il a ainsi mis en place un programme qui vise à équiper, à l'horizon 2008, tous les établissements scolaires. Le programme Génie dont Intel a remporté l'appel d'offre ambitionne ainsi d'équiper en trois ans quelque 8700 établissements par des salles multimédias. Au terme de la première phase, environ 2000 salles multimédias seront implantées dans toutes les académies régionales de l'éducation et de la formation. Ce programme concernera également l'enseignement supérieur (équipement des facultés et universités).

La stratégie élaborée pour l'intégration des TIC est construite autour de trois axes complémentaires :

- Un axe "infrastructure"

- Un axe "formation"- Un axe "développement de contenus"

Aussi, ladite stratégie a-t-elle prévu plusieurs actions essentielles à destination des enseignants dont, notamment, la mise en place d'un programme d'incitation de l'équipement à domicile des enseignants par des ordinateurs connectés à Internet, l'implication de ceux-ci dans le développement des contenus numériques et leur participation dans le processus de sensibilisation à l'utilisation du multimédia.

(Source : Libération)