Maroc Telecom, des indicateurs au vert

Actualités économiques

À fin septembre 2007, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 20,326 milliards DH, en hausse de 19 %, et un résultat opérationnel consolidé de 9,509 milliards DH, en progression de 25,2 %.

Désormais, Maroc Telecom va annoncer trimestriellement ses résultats financiers. Ainsi, à fin septembre 2007, ce groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 20,326 milliards de dirhams, en hausse de 19 % par rapport à 2006 et un résultat opérationnel consolidé de 9,509 milliards de dirhams, en augmentation de 25,2 %. «Ces bonnes performances s'expliquent par la confirmation par Maroc Telecom de son leadership sur le marché marocain et la relance maîtrisée de ses filiales en Afrique, confortant ainsi nos prévisions de croissances annuelles», a précisé Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, dans un communiqué de presse.

En effet, au troisième trimestre de cet exercice, le chiffre d'affaires a marqué une hausse de 18,2 % pour s'établir à 7,32 milliards de dirhams. Idem pour le résultat opérationnel qui a progressé de 13 % atteignant ainsi les 3,51 milliards de dirhams. Au sein de ce groupe de télécommunications, Maroc Telecom a généré un chiffre d'affaires brut de 19,726 milliards de dirhams, en hausse de 8%, et un résultat opérationnel de 9,265 milliards de dirhams, en augmentation de 25,6%.

«Dans un contexte marqué par une concurrence accrue, Maroc Telecom améliore encore ses résultats sur son marché domestique, grâce à l'effet conjugué de la poursuite de la croissance des activités Mobile et Internet, de la maîtrise des coûts d'acquisition et du contrôle des coûts opérationnels», ajoute-t-on dans ce communiqué.

Par segment, le chiffre d'affaires brut de l'activité Mobile a enregistré une croissance de 16,9% à 12,622 milliards de dirhams. Par contre, les activités Fixe et Internet ont réalisé un chiffre d'affaires brut de 7,104 milliards de dirhams, en chute de 5 %. Pour les filiales, Onatel arrive en tête du peloton avec un chiffre d'affaires de 1,091 milliard de dirhams, soit une croissance de 9,8%. Au Burkina Faso, on souligne que le niveau de consommation s'est ralenti durant le troisième trimestre suite à un effet de saisonnalité.

En termes de chiffres d'affaires, Mauritel occupe la seconde place. Durant les huit premiers mois de cette année, cette filiale maroco-mauritanienne a enregistré un chiffre d'affaires de 873 millions de dirhams marquant un saut de 18,3 %. Et enfin, il y a Gabon Telecom qui connaît une chute de ses indicateurs financiers. Depuis le 1er mars 2007, date de consolidation des comptes, le chiffre d'affaires brut de l'ensemble des activités de Gabon Telecom s'établit à 728 millions de dirhams, en baisse de 1,2 %, selon la même source.

(Source : Aujourd’hui le Maroc)