Ile Maurice : La diversité des chaînes TV grâce aux nouvelles technologies

Actualités de la convergence

La MBC-TV travaille en ce moment sur le projet d'une chaîne d'information locale en continu 24 sur 24. Elle ajoutera deux autres chaînes à son bouquet TNT de dix chaînes. Elle se prépare à diffuser la prochaine Coupe du monde de football en haute définition (TNT-HD).

La MBC-TV qui offre déjà dix chaînes en Télévision numérique terrestre (TNT) compte ajouter deux autres offres à ce bouquet d'ici quelques semaines. Une chaîne de sport et une autre de cinéma.

La télévision nationale travaille aussi sur la mise en place d'une autre chaîne, la MBC 4 probablement, pour la diffusion des bulletins d'information en continu, 24 sur 24. Une chaîne du savoir, avec cours spécialisés et de recyclage sanctionnés par des examens, est aussi en bonne voie. En fait, la TNT permet l'interactivité.

Une des dernières réunions de travail, pour la mise en place de la chaîne d'information, a été tenue la semaine dernière sous la présidence du directeur général (DG) de la maison de la télévision nationale, Bhijaye Madhoo. Il a expliqué que la MBC-TV et la radio poursuivront le programme de numérisation.

Pas seulement pour offrir de la qualité aux Mauriciens mais pour se mettre en phase avec le développement international dans ce secteur. Ainsi, les Mauriciens ont pu obtenir la télévision numérique terrestre quelques mois après les Français. Encore que tout le territoire français n'est pas encore arrosé par la TNT alors que Maurice est entièrement couvert.

Pourquoi des chaînes TNT ? Pour deux raisons principales, répond le DG de la MBC. Pour la grande qualité des images et des sons qu'offre la TNT mais aussi parce qu'elle permet de faire passer plusieurs chaînes dans un même canal. Les équipements nécessaires à ces types de transmission sont moins gourmands en énergie électrique.

Depuis l'avènement de la TNT, la MBC n'a pas créé de nouvelles chaînes. Sept chaînes internationales ont été ajoutées aux chaînes existantes. Ces trois chaînes ont été relookées et renforcées par des bulletins d'information locale. Or, c'est dans le domaine des informations que la MBC compte frapper un grand coup avec sa chaîne d'information en continu.

Le DG Bijaye Madhoo reconnaît cependant qu'il y a encore beaucoup à faire dans le domaine de la numérisation et du développement de la communication radio et télévision à Maurice. Et le temps presse.

En effet, la prochaine Coupe du monde sera retransmise en haute définition (HD) et la MBC-TV se prépare à suivre le pas. Son passage à la TNT l'aidera à diffuser en TNT-HD non sans un certain investissement. On ne développe pas sans investir.

Selon Bijaye Madhoo, la MBC est un des rares corps parapublics qui ne bénéficient pas de subvention pour mener à bien ses programmes de modernisation sans majorer le coût de la licence TV qui est resté à Rs 100. La MBC a dû recruter un personnel additionnel pour mener ses projets de développement et de numérisation. Quand elle s'installera d'ici deux ans dans ses nouveaux locaux de Réduit, elle sera entièrement numérisée et en mesure, non seulement de rediffuser en HD, mais aussi de réaliser des émissions en HD.

Elle compte par ailleurs offrir aux Mauriciens une chaîne du savoir, pour la formation continue, le recyclage, des cours gratuits ou payants. Des cours par correspondances sanctionnés par des examens organisés par les organismes ou universités offrant ces cours. Ce sera la fin définitive de l'ère analogique de télévision. Dans cinq ans, tous les Mauriciens devraient avoir soit un décodeur TNT ou un téléviseur numérique. Actuellement la préparation de la télévision de demain va bon train à la rue Louis Pasteur.

(Source : L'Express)