Maroc Telecom affiche sa bonne santé

Actualités Télécom

Abdeslam Ahizoune est un homme heureux et il a raison de l'être. L'établissement aux destinées desquelles il préside se porte plutôt bien, très bien même. En effet, avec 66,9% de parts du marché du mobile et 98% de parts dans le fixe et l'Internet, Maroc Telecom a réussi à consolider sa position, voire à gagner une part du marché de la télécommunication. «Maroc Telecom a réalisé des résultats exceptionnels. Nous avons dynamisé le marché grâce à nos efforts de conquête, de fidélisation et d'innovation, ce qui nous a permis de dépasser nos objectifs», a souligné hier lors d'un point de presse le président du Directoire, M.Abdeslam Ahizoune. Les résultats de 2006 sont là pour le confirmer. Le chiffre d'affaires a fait un bond de 10,1%, le résultat opérationnel et le résultat net, ont, quant à eux, réussi respectivement une hausse de 15,7% de 16%. Ces résultats ont été obtenus en grande partie grâce au mobile qui, avec 11,3 millions de dh, a enregistré une hausse de 30% et réalisé un résultat opérationnel en hausse de 28%.

Le parc ADSL s'inscrit dans la même tendance puisque le nombre d'abonnés a connu une augmentation spectaculaire de 58,7%. Le parc client de l'Internet s'élève désormais à 400.000 dont 384.000 abonnés à l'ADSL. Pour ce qui est du fixe, M.Ahizoune a indiqué que le 1/3 des clients résidentiels du fixe ont basculé vers l'illimité, déployé à travers la formule Phony. Comme quoi, «les Marocains adorent parler sans limite » dixit Abdeslam Ahizoune.

Afin d'assurer à l'entreprise les moyens de son développement, Maroc Telecom continue d'investir dans la généralisation du réseau ainsi que dans l'effort d'équipement. Ainsi, près de 4 milliards de dh ont été investis en 2006, soit près de 16% du chiffre d'affaires réalisé.

Dans ce cadre, le président du Directoire a annoncé la prochaine installation d'un câble sous-marin à fibre optique entre Assilah et Marseille. Pour le reste, l'entreprise a décidé de distribuer la totalité des résultats aux actionnaires à hauteur de 7,88 dh par action. Seule la télévision par ADSL enregistre des résultats en deçà des aspirations de Maroc Telecom. En effet, le nombre d'abonnés n'a malheureusement pas dépassé les 3600, en raison du piratage, explique M Ahizoune. Ces résultats réalisés en 2006 devraient être consolidés en 2007, si l'on se réfère aux prévisions de l'Entreprise, la croissance annuelle du chiffre d'affaires consolidé devrait être supérieure à 6% et celle du résultat opérationnel consolidé à 10%.

Selon Abdeslam Ahizoune, l'arrivée sur le marché d'un troisième opérateur ne devrait pas avoir de conséquences sur Maroc Telecom. Il se dit également peu inquiet par la portabilité. «Je ne crois pas que les clients nous ont choisi juste pour le numéro. S'ils l'ont fait, c'est pour la qualité du service offert», a-t-il souligné sans exclure toutefois la possibilité d'une éventuelle incidence pour ce qui est des entreprises.

(SOUCE : Libération)