OpenXnet crée le « Linux Training Center » en Algerie

Actualités informatiques

En même temps qu’il relance les « Lundis Open Source » jeudi 1er mars 2007, par Samir Tazaïrt

OpenXnet, intégrateur de solutions Open Source et distributeur RedHat en Algérie, relance à partir du mois de mars les « Lundis Open Source ». Sa conviction d’en faire le rendez-vous phare de la communauté du logiciel libre en Algérie demeure intacte bien que la tenue du forum dédié à l’environnement Open Source ait fait les frais de problèmes « techniques » d’organisation. Pour la seconde édition, qui se déroulera le 5 mars à l’Algex, à Cinq-Maisons, une trentaine de personnes sont attendues afin de passer en revue la solution de messagerie et de groupware Open Xchange Server. Celle-ci offre les fonctions de base d’un outil de travail de groupe telles que la messagerie, l’agenda, la gestion de contacts, celle des tâches planifiées ainsi que le partage de documents en temps réel. Est prévu à l’occasion de cette session des « Lundis Open Source » un témoignage quant à l’utilisation d’Open Xchange Server en entreprise et l’expérience qui en découle. Actuellement, cette solution est en cours d’implémentation dans une importante entreprise publique, Sonelgaz pour ne pas la nommer. Autre événement à mettre à l’actif d’OpenXnet, la création d’un centre de formation spécialisé dans l’environnement Linux et Open Source, le « Linux Training Center ». Il s’agit d’un centre à part entière où seront prodigués un enseignement et une mise à niveau dédiés en particulier aux utilisateurs des logiciels libres mais également aux développeurs. Ceux qui s’initient pour la première fois au monde Linux ne sont en reste puisqu’ils sont tout aussi concernés en ayant accès à des formations à leur gabarit. Le catalogue du « Linux Training Center » comprend plusieurs modules qui vont de l’initiation, de l’administration sous Linux en passant par la sécurité et les réseaux ainsi que le développement PhP ou MySQL, entre autres. Les formations, pour leur part, sont assurées à des groupes de personnes, au nombre de 8 maximum, dans des salles dédiées et équipées. Enfin, chaque cours s’appuie sur des travaux pratiques afin de mettre à l’épreuve l’apprentissage ainsi assuré. S.T

(SOURCE : IT Mag)