L'ATCI SE PENCHE SUR LA QUESTION DE L’INTERCONNEXTOIN EN COTE D’IVOIRE

Actualités Télécom

Permettre aux opérateurs et à l'administration des télécommunications de mesurer les enjeux de l'interconnexion, de disposer de nouveaux outils pour la maîtrise des coûts, la fixation des tarifs et une meilleure compréhension du sujet.

Tel est l'objectif principal d'un séminaire de cinq jours, organisé depuis lundi, à l'hôtel Sofitel, au Plateau par l'Agence des télécommunications de Côte d'Ivoire (ATCI).

Selon M. Yao Kouakou, secrétaire général de l'ATCI, représentant M. Kla Sylvanus, le directeur général, qui a ouvert la cérémonie, les difficultés liées à la gestion de l'interconnexion apparaissent déjà en présence de deux ou trois acteurs. A plus forte raison lorsqu'il s'agira d'un marché de plus de trois acteurs, comme c'est le cas actuellement en Côte d'Ivoire. " La divergence des intérêts a souvent été la cause de plusieurs difficultés dans la mise en oeuvre de l'interconnexion ", a-t-il avoué. Car, explique-t-il, c'est grâce à l'interconnexion que les abonnés de différents réseaux arrivent à communiquer entre eux.

Des communications sur, entre autres, la libéralisation, la régulation de l'interconnexion, les tarifs d'interconnexion, les enjeux de l'interconnexion en Côte d'Ivoire, de nouvelles technologies pour de nouveaux services, l'interconnexion internationale meubleront les activités.

Environnement. La Fédération des réseaux pour l'environnement et actions pour le développement (FEREAD) a annoncé, au programme des activités 2007, la mise en place du fonctionnement du Fonds de solidarité pour l'environnement et le développement durable (FOSEDD),

C'était vendredi dernier, au cours de son assemblée générale (AG) qui a eu pour cadre une des salles de conférences du Conseil économique et social (CES), sis au Plateau. Il y a été surtout question des effets sur l'environnement et la santé des populations. Le thème de cette AG était : "Changements climatiques, impact des gaz à effet de serre et des déchets sur l'environnement".

(SOURCE : Fraternité Matin)