L'ALGERIE SE CLASSE 2E DERRIERE L'AFRIQUE DU SUD DANS LE CLASSEMENT AFRICAIN DES NTIC.

Actualités informatiques

Dans la téléphonie mobile et l'Internet, les investissements directs étrangers (IDE) en Algérie sont évalués, depuis l'ouverture du marché, à plus de 5 milliards de dollars US . Le secteur est devenu un véritable pourvoyeur d'emplois en passant de 40 000 employés à 200 000 actuellement. C 'est le bilan présenté hier par le ministre des Postes et des Technologies de l'information et de la communication, M. Boudjemaâ Haïchour, lors de l' inauguration du 4e Salon Medi-IT 2007 sur les technologies de l'information. Cette édition a regroupé 100 exposants sur une superficie de 2 000 m2 au palais de la culture Moufdi-Zakaria.

L'année précédente, le salon, unique en son genre en Algérie a attiré 77 sociétés. Plus de 60% sont des participants étrangers entre français (42 entreprises), suisses, tunisiens et marocains. L'objectif assigné à cette manifestation est la conclusion de partenariat entre les opérateurs algériens et les entrepreneurs méditerranéens et européens du domaine. À ce propos, plus de 600 rendez-vous d'affaires sont déjà programmés. Ces rencontres constituent un tremplin pour engager des partenariats entre professionnels algériens et leurs homologues étrangers. Le salon s'adresse ainsi principalement aux professionnels algériens du secteur IT, aux chefs d 'entreprise et directeurs informatiques des grandes entreprises, PME-PMI et administrations.

(SOURCE : Algerie-dz)