L'ONATEL S'ENGAGE DANS UNE DYNAMIQUE D'INNOVATIONS AU BURKINA-FASO

Actualités Télécom

La première semaine commerciale de l'ONATEL privatisé s'est ouvert le samedi 21 avril 2007, à Bobo Dioulasso. A cette occasion, les nouveaux patrons de la nationale des télécommunications ont procédé à la présentation et la mise en vente promotionnelle d'une série de nouveaux produits dont le poste portatif fixe, à partir du réseau CDMA.

Le ministre des postes et des technologies de l'information et de la communication, Joachim Tankoano a été témoin du lancement de cette gamme de services novateurs, simples et performants.

L'Office national des Télécommunications (ONATEL) avec ses nouveaux partenaires stratégiques que sont les groupes Vivendi et Maroc Telecom, s'est résolument tourné, depuis janvier 2007, vers une perfection de la qualité de ses différents produits, et une étude des tarifications, de sorte à mettre la téléphonie à la disposition des populations. En organisant à Bobo Dioulasso sa première semaine commerciale, l'ONATEL new look, selon son directeur général Mohammed Morchid, entend témoigner de l'intérêt qu'il accorde à toute la partie ouest du Burkina qui regorge d'énormes potentialités. Ainsi, jusqu'au 30 avril prochain, il est mis à la disposition de la clientèle et ce, à des prix exceptionnels, tous les produits du groupe ONATEL SA. Lors des animations commerciales qui ont cours dans les différents quartiers de Bobo, à Houndé et à Niangoloko, il sera proposé à la clientèle de l'ouest, une gamme variée de nouveaux produits.

Il s'agit d'abord des produits CDMA ("Code Division Multiple Acces", ou Accès multiples à répartition par code), qui constituent une technologie de réseau d'accès sans fil développée aux Etats-Unis d'Amérique. Le réseau pilote du CDMA, déployé par l'ONATEL SA a une capacité de 2200 abonnés. Premier du genre au Burkina, il converge le fixe et le mobile en offrant des services intégrés de téléphonie et de données. Dié Roger Sanou, chef du projet CDMA, explique que ce réseau novateur présente l'avantage d'offrir, outre la voix, plusieurs autres services supplémentaires tels que le renvoi d'appel, la mise en attente, l'identification de l'appelant, la conférence, le SMS, la connexion sur internet, le fax, le télécentre, etc. ONATEL SA prévoit, d'ici la fin 2007, l'extension dudit réseau aux différentes communes rurales et à bien d'autres localités de la zone de l'ouest. Le réseau CDMA est aussi le fruit de la collaboration entre l'ONATEL et Huawei technologies, le premier équipementier en télécommunication de Chine. Son vice-président pour l'Afrique de l'Ouest, Michel Xu, a indiqué que cette collaboration a pour objectif d'assister l'ONATEL dans le développement rapide de son réseau pour le bien être de la population.

Le second produit en vente promotionnelle à l'occasion de cette semaine commerciale, est l'ADSL, un autre moyen de connexion à Internet haut débit aussi bien à domicile qu'en milieu professionnel, à un tarif forfaitaire et qui se base sur la ligne téléphonique filaire. Sont aussi disponibles, des centaines de lignes fixes au prix forfaitaire de 17 700 francs, toutes taxes comprises, à travers un réseau refait, modernisé et de qualité optimale. Pour ce qui est de la téléphonie mobile, il est prévu une vente promotionnelle de packs TELMOB, ainsi que des kits d'abonnement à 2 500 francs.

Le directeur général de la nouvelle société ONATEL SA a pris l'engagement, devant le ministre des postes et technologies de l'information et de la communication, d'accompagner les politiques et stratégies du gouvernement burkinabè, à promouvoir le développement par les technologies de l'information et de la communication. Ainsi, a conclu Mohammed Morchid, la "semaine commerciale de Bobo, n'est que le début d'une offensive sur l'ensemble du territoire, par des offres variées, des tarifs revus, et des circuits de distribution remaniés".

(SOURCE : Le Pays)