Education et TIC, double-clic pour accéder au savoir AU SENEGAL

Actualités informatiques

Le ministre de l'Education, Moustapha Sourang, a procédé hier au lancement de trois outils multimédias, un site Web, un Cédé rom éducatif et un dispositif d'éducation à distance, destinés aux élèves et enseignants. Ces outils veulent promouvoir l'utilisation des TIC dans le système éducatif.

Sur la page d'accueil du site examen.sn, une petite fille vous souhaite la bienvenue et vous demande de cliquer sur un lien. À côté d'elle, un garçon sans doute un collégien, tourne le dos avec un sac. À l'extrême, un jeune élève d'un âge assez avancé, peut-être un lycéen fait des exercices sur un tableau. Ces trois élèves répartis entre les différents cycles de l'enseignement primaire, moyen, secondaire, seront des visiteurs assidus de ce site. Examen.sn propose aux élèves des classes d'examen (CM2, Troisième, Terminale) l'accès gratuit à l'équivalent de 15 annales, des résumés de cours, des évaluations interactives, des conseils d'orientation et un forum.

Selon Pape Ndiouga Dieng, le responsable du projet, le site, contrairement à l'ancienne version, propose une gamme variée de cours tirés du programme de l'Education et organisée en « classes et rubriques ». Chaque rubrique comprend un résumé du cours et une évaluation interactive avec le site en forme de Questions à Choix Multiple (QCM). « Le visiteur a ainsi la possibilité d'avoir un feed-back et aussi de donner ses impressions sur le contenu du site ».

Le site propose aussi une partie « Actualités » où sont affichées les différentes informations pouvant intéresser les élèves. « C'est une équipe pluridisciplinaire qui a mis sur pied le site. Elle comprend des Inspecteurs généraux de l'éducation nationale (IGEN), des professeurs et instituteurs expérimentés, des conseillers en orientation, des techniciens. « Le site connaît actuellement un fort taux de fréquentation. Nous sommes à une moyenne de 648 visiteurs par jour ».

Le site Web n'est pas le seul produit multimédia présenté pour l'usage pédagogique des Technologies de l'information et de la communication au service de l'éducation (TICE). Un Cédérom dénommé de SENCD qui contient plus de 200 ressources pédagogiques libres décrites et classés par niveau pour les élèves, de même que pour les enseignants a été présenté. Ce Cédérom sera distribué gratuitement dans les lycées et collèges.

Autre produit multimédia présenté, la formation à distance des enseignants vacataires de français. Un programme de formation de 8 mois mis en Å"uvre sur la base d'un partenariat entre la Faculté de Lettres de l'Ucad, la Formation Continue et le Réseau africain de formation à distance (RESAFAD). Elle se fait à distance avec un tutorat en ligne. Pour chaque module, le tutorat est assuré par des conseillers pédagogiques supervisés par un universitaire spécialiste du domaine. Un groupe de 30 vacataires de la région de Saint-Louis est actuellement en formation. En classe de Terminale S2, Khady estime que le site va beaucoup l'aider dans ses révisions parce qu'elle utilise souvent l'Internet.

Le ministre de l'Education a qualifié le lancement de ces produits multimédias comme le début d'une « révolution » dans le système éducatif sénégalais. « Les Technologies de l'Information et de la Communication doivent être au service de l'école pour ne pas se mettre en marge des progrès du monde et éviter la fracture numérique. C'était le chaînon manquant pour l'accès aux connaissances. Avec l'auto-évaluation, le site va permettre d'augmenter les chances de réussite », a soutenu Sourang. Toujours dans ce cadre, le ministre de l'Education annonce l'arrivée de plus de 2000 ordinateurs qui seront répartis à travers les écoles du pays. Le lycée Kennedy qui accueillait la cérémonie d'hier recevra « un lot de 50 ordinateurs ».

(SOURCE : Le Soleil)