Le passage à 8 chiffres crée des ennuis en série pour les usagers camerounais

Actualités Télécom

Les abonnés des réseaux de téléphonie font face à des ennuis consécutifs au passage à 8 chiffres dans la nuit du 1er au juin 2007.

"Depuis le 02 juin 2007, un jour après le basculement à 8 chiffres, je n'arrive pas à faire les transferts de crédit Orange. Ça ne passe pas ". C'est en ces termes qu'Angèle Rosine Ewodo, tenancière de " call box " à Yaoundé répond à un client ayant sollicité un transfert de crédit de cet opérateur de téléphonie mobile ce lundi 4 juin 2007. Quant à l'autre opérateur, " c'était bloqué à Mtn pendant un temps samedi. Maintenant ça passe ", reconnaît-elle.

Une dame, après le basculement, a voulu joindre l'un de ses correspondants habituels à son numéro de téléphone fixe. Mais elle a oublié de faire précéder son numéro d'un chiffre supplémentaire. Le serveur vocal lui a donné des précisions sur le changement de numérotation téléphonique au Cameroun. Il lui a été demandé de composer d'abord le 2 avant d'entrer les 7 autres chiffres.

Le numéro de son correspondant commençait par 3 avant le basculement. Or pour les numéros commençant par 3 il faut ajouter le même chiffre selon les communiqués qui ont été diffusés à l'intention des usagers en prélude à ce changement de numérotation téléphonique. " L'usager qui n'a pas suivi les communiqués allait continuer à ajouter le 2, alors que c'est le 3 qu'il faut ajouter. Le serveur vocal de Camtel devrait indiquer d'ajouter le 2 devant les numéros commençant par deux et le 3 devant ceux commençant par le 3 ", suggère la dame.

Après avoir formé le numéro en prenant soin de le faire précéder du 9 ou du 7, certains abonnés du réseau de téléphonie mobile ne parviennent pas à joindre leurs correspondants. Les serveurs récitent une panoplie de messages. Après avoir formé un numéro de Ct Phone à partir d'un téléphone mobile, un usager a eu ce message au bout du fil : " Bienvenu chez Orange ! Le numéro que vous avez composé n'est pas attribué. " Ses multiples vérifications lui indiquent qu'il ne s'est pas trompé de numéro.

Les autres tentatives de joindre son correspondant se sont soldées par le même message de non attribution du numéro composé. D'autres abonnés entendent ce message : " vous n'êtes pas autorisé à appeler ce numéro. Veuillez contacter votre service client Orange en composant le 950 pour Joker ou le 955 pour Joker entreprise ".

Le basculement entraîne inévitablement des perturbations. L'Agence de régulation des télécommunications, dont l'une des missions est d'établir et de gérer le plan de numérotation a d'ailleurs prévenu les usagers. " En raison des manipulations nécessaires, des perturbations pourraient être ressenties pendant la durée des travaux ", a reconnu l'Art. " C'est tout à fait normal qu'il y ait des désagréments. On a changé des bases de données. C'est évident qu'il y ait quelques anomalies ", affirme Fokou Gankam Kuedjoko, ingénieur général des télécommunications en service à l'Art. " Nous les corrigeons progressivement. Tout rentrera dans l'ordre dans quelques jours ", promet-il.

Le 30 mai dernier, Orange a informé ses abonnés du changement de numérotation téléphonique dans la nuit du 1er au 2 juin. " Orange présente ses excuses pour d'éventuelles perturbations sur son serveur entre 23h et 6h ", a annoncé le message de l'opérateur de téléphonie. Mais les désagréments sont allés au-delà de cette délimitation de temps.

(SOURCE : Le Messager)